Tunisie : l'universitaire Najla Bouden chargée de former un gouvernement

Elle est la première femme chargée de cette mission dans le pays, mais le président Kaïs Saïed a considérablement réduit les prérogatives liées à ce poste.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Najla Bouden, première femme chargée de former un gouvernement en Tunisie, le 29 septembre 2021 à Tunis (Tunisie).  (TUNISIAN PRESIDENCY / AFP)

Le président tunisien Kaïs Saïed a chargé pour la première fois une femme, Najla Bouden, de former un gouvernement "dans les plus brefs délais" en Tunisie, deux mois après le limogeage du précédent cabinet, a annoncé la présidence mercredi 29 septembre. Née en 1958 et scientifique de formation, Najla Bouden, originaire de la ville de Kairouan, était jusque-là inconnue du grand public. Najla Bouden devra présenter un nouveau gouvernement "dans les prochaines heures ou jours". Kaïs Saïed a insisté à plusieurs reprises sur le caractère "historique" de cette nomination, évoquant "un honneur pour la Tunisie et un hommage à la femme tunisienne".

Les pouvoirs octroyés au Premier ministre ont toutefois été considérablement amoindris par les "mesures exceptionnelles" adoptées par le président le 22 septembre. Le décret du 22 septembre est venu officialiser le coup de force du 25 juillet du président, par lequel il s'est arrogé les pleins pouvoirs après avoir limogé le Premier ministre. Désormais, le chef de l'Etat préside lui-même le Conseil des ministres.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tunisie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.