Tunisie : le président Essebsi a été hospitalisé après "un grave malaise"

Agé de 92 ans, il a été transféré à l'hôpital militaire de Tunis alors que deux attentats suicides ont frappé la capitale.

Le président tunisien, Béji Caïd Essebsi, le 6 avril 2019, lors d\'un déplacement à Monastir.
Le président tunisien, Béji Caïd Essebsi, le 6 avril 2019, lors d'un déplacement à Monastir. (FETHI BELAID / AFP)

Le chef d'Etat tunisien Béji Caïd Essebsi, âgé de 92 ans, a été "transféré à l'hôpital militaire de Tunis" après avoir été "victime d'un grave malaise", annonce la présidence sur sa page Facebook, jeudi 27 juin, écrit la présidence.

Béji Caïd Essebsi est le premier président démocratiquement élu au suffrage universel de l'histoire de la Tunisie, après l'adoption de la nouvelle Constitution en 2014. Il a annoncé au mois d’avril qu'il ne souhaitait pas briguer un second mandant pour "ouvrir la porte aux jeunes". La prochaine élection présidentielle a lieu à la mi-novembre 2019.

Son hospitalisation survient alors que deux attaques-suicides ont fait un mort et huit blessés dans la capitale du pays en fin de matinée. Un premier kamikaze s'est fait exploser près d'une voiture de police, rue Charles-de-Gaulle, c'est-à-dire tout près de la célèbre avenue Habib-Bourguiba, très prisée des passants et des touristes. Peu après, un autre kamikaze a fait exploser sa charge près d'un commissariat de police dans le quartier d'El Gorjani, toujours dans la capitale tunisienne.