Cet article date de plus de trois ans.

Tunisie : la montée des contestations

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Tunisie : la montée des contestations
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

De nouvelles échauffourées ont eu lieu en Tunisie dans la nuit du 10 au 11 janvier. La police a affronté les jeunes manifestants et a procédé à des arrestations. Plus de 300 personnes ont été interpellées, soit 600 depuis lundi. Ils protestent contre la vie chère.

À une trentaine de kilomètres de Tunis, Tebourba, 28 000 habitants, est une terre agricole d'ordinaire paisible. Mais depuis le début de la semaine, la police et l'armée s'y sont déployées massivement. Un commissariat attaqué, une banque saccagée : le face à face entre forces de l'ordre et manifestants ne semble ici pas vraiment s'apaiser.

Une inflation à 6%

Depuis le premier janvier, l'État tunisien a créé de nouvelles taxes. Le prix du gaz, du carburant et des produits du quotidien ont donc subitement augmenté. Depuis la fin de la révolution il y a sept ans, la dette du pays s'est progressivement creusée. L'inflation a atteint 6% l'an dernier, et malgré des avancées démocratiques, beaucoup d'habitants pensent qu'économiquement, pas grand-chose n'a changé. De la patience, à Tebourba comme ailleurs dans le pays, beaucoup n'en ont plus. Le gouvernement rejette les accusations en bloc, jugeant les réformes impératives pour sauver l'économie du pays.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tunisie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.