Tunisie : des manifestants dénoncent la politique sécuritaire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Tunisie : des manifestants dénoncent la politique sécuritaire
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Samedi 6 février, près de 2 000 manifestants se sont rassemblés à Tunis pour dénoncer une politique sécuritaire répressive et des atteintes aux libertés. 

Samedi 6 février, près de 2 000 manifestants se sont rassemblés sur la place des droits de l'homme, à Tunis (Tunisie). Ils entendent dénoncer les inégalités, les arrestations et les soupçons de maltraitance des personnes interpellées dans ces cortèges. "On est là parce qu'on en a marre, (...) marre de cette pseudo-élite politique qui ne fait que corrompre le pays, nous voler, arrêter les jeunes, les maltraiter", explique une manifestante. Les manifestants ont marché sur l'avenue Habib Bourguiba, symbole de la révolution du Jasmin qui a enclenché les printemps arabes, dix ans auparavant. 

1 500 personnes interpellées et emprisonnées depuis la mi-janvier

Les Tunisiens manifestent pour protéger les acquis du printemps arabe. "Il faut rappeler que de jeunes tunisiens ont été assassinés, qu'aujourd'hui des jeunes sont torturés dans les prisons en Tunisie", rapporte une manifestante. D'après la ligue tunisienne des droits de l'homme, 1 500 personnes ont été interpellées et emprisonnées depuis la mi-janvier, lors de récentes mobilisations. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tunisie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.