Tunisie : "aucune fuite" de gazole détectée sur le pétrolier qui a coulé dans le golfe de Gabès

Le pétrolier a coulé samedi 16 avril au sud-est de la Tunisie, avec 750 tonnes de gazole à son bord.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des barrages flottants déployés par les autorités tunisiennes après le naufrage d'un pétrolier, près des côtes sud-est de la Tunisie, le 17 avril 2022. (TUNISIA MINISTRY OF TRANSPORT / ANADOLU AGENCY / AFP)

La catastrophe écologique redoutée est évitée pour l'instant. Les plongeurs qui ont inspecté la coque du pétrolier coulé samedi 16 avril près de la Tunisie, avec 750 tonnes de gazole à son bord, n'ont détecté "aucune fuite", a assuré le ministère de l'Environnement tunisien, dimanche.

Le navire, qui a sombré dans le golfe de Gabès, au sud-est du pays, "a coulé à près de 20 mètres de fond, en position horizontale, et ne présente pas de fissures", selon les autorités. Le ministère a ajouté que lors du sauvetage, les secouristes "se sont assurés de fermer les cales pour éviter des fuites de gazole et les plongeurs ont constaté qu'elles sont intactes". Des barrages flottants antipollution ont été installés autour de l'épave.

Le parquet de Gabès a ouvert une enquête pour déterminer les causes de l'accident. Le ministère des Transports cherche à "vérifier la nature exacte de l'activité du navire et son trajet des dernières semaines". Des médias locaux ont rappelé la proximité du golfe de Gabès avec la Libye, important pays producteur de pétrole, dont les côtes ont été le théâtre de trafics d'hydrocarbures ces dernières années.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tunisie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.