Tunisie : 42 migrants égyptiens secourus au large de l'archipel de Kerkennah

Au printemps et en été, à la faveur d'une météo plus clémente, les tentatives d'émigration clandestine vers l'Europe tendent à augmenter.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Bateau de pêche amarré le long de la côte de l'île tunisienne de Kerkennah, le15 avril 2016.  (FETHI BELAID / AFP)

La Marine tunisienne a secouru, dimanche 14 août, 42 migrants de nationalité égyptienne au large de Kerkennah (centre-est). Selon la presse locale, les migrants étaient partis des côtes libyennes dans la nuit du 12 au 13 août. Leur embarcation a fait naufrage. Ils avaient réussi à monter à bord du terminal pétrolier "Ashtart" au sud-est de l’île de Kerkennah avant d’être secourus par la Marine tunisienne. Les migrants ont été emmenés au port de pêche El-Ketf à Ben Guerdane (gouvernorat de Médenine) où ils ont été remis à la Garde nationale pour "prendre les mesures nécessaires à leur encontre", a indiqué le ministère tunisien de la Défense. En août 2021, dix-huit migrants égyptiens avaient trouvé la mort dans le naufrage de leur embarcation et 51 autres ont été secourus au large de la Libye. 

La semaine dernière, une embarcation transportant 30 migrants tunisiens a fait naufrage au large des Îles Kerkennah, rappelle Webdo. Vingt migrants avaient été secourus et huit corps repêchés sur les 30 personnes (trois femmes, quatre enfants et un homme)

Multiplication de tentatives 

Au printemps et en été, à la faveur d'une météo plus clémente, les tentatives d'émigration clandestine vers l'Europe tendent à augmenter. Les autorités maritimes tunisiennes ont déjoué cinq nouvelles tentatives et intercepté ou porté secours à 82 personnes dans la nuit de jeudi 11 à vendredi 12 août. Les autorités maritimes avaient annoncé, dimanche 7 août, avoir porté secours ou intercepté plus de 280 migrants, dont 170 Sub-Sahariens, qui tentaient de quitter la côte est du territoire tunisien. L'Italie, dont certaines côtes sont à seulement 200 km du littoral tunisien, est l'un des principaux points d'entrée en Europe pour les migrants en provenance d'Afrique du Nord.

Ralentissement pendant l'épidémie de Covid

Les Egyptiens ne sont pas les plus nombreux à tenter de rejoindre l'Europe. Les migrants proviennent principalement de Tunisie et de Libye, deux pays voisins d'où les départs ont recommencé à croître ces deux dernières années, après un ralentissement pendant l'épidémie de Covid. La Tunisie traverse une grave crise politico-économique et compte désormais 4 millions de pauvres. La Libye est en proie au chaos depuis 2011 avec des milices qui gèrent le trafic juteux des migrants sub-sahariens. Entre le 1er janvier et le 22 juillet 2022, 34 000 personnes sont arrivées par la mer en Italie, contre 25 500 sur la même période de 2021, et 10 900 en 2020, selon le ministère de l'Intérieur italien. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tunisie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.