DIRECT. Le camp d'Essebsi revendique la victoire en Tunisie

Mais le camp de Moncef Markoufi juge cette annonce "sans fondement". Quelque 5,3 millions d'électeurs votent pour élire leur président, dimanche 21 décembre.

Un homme trempe son doigt dans de l\'encre pour voter à Ben Arous (Tunisie), dimanche 21 décembre.
Un homme trempe son doigt dans de l'encre pour voter à Ben Arous (Tunisie), dimanche 21 décembre. (YASSINE GAIDI / ANADOLU AGENCY / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Un scrutin historique. Les Tunisiens votent, dimanche 21 septembre, pour élire leur président, après une transition chaotique de quatre ans dans ce pays où les tensions restent vives. Les 5,3 millions d'électeurs ont le choix entre le président sortant Moncef Marzouki, 69 ans, et le favori du vote, Béji Caïd Essebsi, 88 ans et chef du parti anti-islamiste Nidaa Tounès, victorieux aux législatives d'octobre.

L'équipe Essebsi prédit sa victoire... L'ex-Premier ministre et chef du principal parti tunisien, Béji Caïd Essebsi, arrive en tête du second tour de la présidentielle, annonce son directeur de campagne, Mohsen Marzouk, en évoquant "une victoire".

... mais le camp Marzouki rejette une annonce "sans fondement". L'équipe de campagne de Moncef Marzouki, opposant historique à la dictature tunisienne devenu président grâce à une alliance avec les islamistes, rejette ces prévisions "sans fondement" du camp Essebsi.

Une attaque d'un bureau de vote. Un homme armé a été tué dans la nuit par des militaires, qui gardaient une école de la région de Kairouan, au sud de Tunis, où du matériel électoral était stocké. Le ministère de la Défense refuse de faire un lien avec la mouvance jihadiste. 

Un appel à boycotter le scrutin. Des combattants tunisiens ayant rejoint le groupe Etat islamique, ont revendiqué il y a quelques jours les assassinats des personnalités anti-islamistes en 2013. Ils ont aussi appelé au boycott du scrutin de dimanche et brandi des menaces de nouvelles violences.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TUNISIE

21h35 :  Le président sortant Moncef Marzouki s'est exprimé après la divulgation de sondages sortis des urnes le donnant perdant (mais avec une grosse marge d'erreur).

20h34 :  Grosse ambiance devant le siège du parti Nida Tounès, dont le candidat Béji Caïd Essebsi est annoncé nettement en tête du second tour de la présidentielle. 




(ZOUBEIR SISSI / REUTERS)

20h18 :  Les partisans de Béji Caïd Essibsi ont déjà commencé à fêter la victoire de leur champion, avec des fumigènes et des klaxons. Les résultats officiels ne seront pourtant dévoilés que demain.

20h06 :  Les premières estimations viennent de tomber : le candidat Béji Caïd Essibsi est crédité d'une large avance auprès des trois instituts de sondage.

20h02 :  D'après le journaliste de RFI David Thomson, le camp Marzouki dénonce des irrégularités lors du scrutin présidentiel.

19h52 :  Seulement "quelques milliers de voix" séparaient les deux candidats, répond le camp de Moncef Marzouki au camp de son rival, Béji Caïd Essebsi, qui a annoncé une large victoire, d'après des sondages sortis des urnes.

18h34 :  D'où viennent les affirmations du camp Essebsi, qui revendique la victoire quelques minutes après la fermeture des bureaux de vote ? Aucun résultat provisoire du scrutin, clos à 18h00, n'a encore été diffusé. Les partis tunisiens placent fréquemment des observateurs dans les bureaux de vote afin d'observer le dépouillement des bulletins.Le camp de Moncef Marzouki, son adversaire, parle d'une annonce "sans fondement".

18h11 : @anonyme D'après son directeur de campagne, Béji Caïd Essebsi, du parti Nida Tounès, arrive en tête. Prudence : il ne s'agit que de résultats partiels à base de sondages sorties des urnes. Mais ce ne serait pas très surprenant, car cet ancien ministre de Bourguiba et de Ben Ali est favori du scrutin.  

Les résultats officiels devraient être connus demain. 

18h07 :  Des nouvelles de l'élection présidentielle en Tunisie ?

17h05 :  Les électeurs tunisiens qui se sont rendus aux urnes doivent poser leur doigt sur de l'encre qui n'est pas indélébile, mais presque. Comptez une bonne semaine pour s'en débarrasser, rapporte la rédactrice en chef du Huffington Post Maghreb.


(ANIS MILI / REUTERS)

16h53 :  La Tunisie vote "sans enthousiasme", notamment chez les jeunes, selon l'envoyé spécial de France 2 sur place. Voici l'avis de Tunisiens venus voter pour le second tour de la présidentielle.(FRANCE 2)

13h25 :  Malgré la légère hausse de la participation, il n'y a toujours pas foule dans les bureaux de vote en Tunisie, comme on peut le voir sur ce tweet du journaliste de RFI David Thomson. 

12h53 :  Le vote se poursuit dans le pays pour le second tour de la présidentielle. Sur Twitter, la journaliste Sarah Leduc de France 24 publie les témoignages d'électeurs fiers de participer à ce scrutin historique, quatre ans après la révolution. 

11h54 : Selon l'instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), le taux de participation à 10 heures atteignait les 14,04%, contre 11,85% à 11 heures au premier tour de la présidentielle. Sur Twitter, certains s'étonnent de cette progression, les bureaux de vote paraissant vides. 

11h46 : Pour couper la route aux voitures devant les bureaux de vote pour le second tour de la présidentielle, des bureaux d'écolier ont été utilisés, comme on peut le voir sur cette photo postée sur Twitter par une journaliste de l'AFP. 

11h18 : Selon plusieurs journalistes sur place, ce n'est pas l'affluence pour l'instant dans les bureaux de vote pour le second tour de la présidentielle. La campagne a vu les deux finalistes s'affronter sur un ton acrimonieux agrémenté d'insultes. De quoi décourager certains électeurs, selon une reporter de France 24. 

10h50 : La journaliste de France 24 Sarah Leduc est sur place à Tunis. Selon elle, l'engouement du premier tour ne se retrouve pas au second, avec des bureaux de vote quasi vides. Une information confirmée par son confrère de RFI David Thomson. 

10h47 :  5,3 millions d'électeurs sont appelés à voter pour le second tour de la présidentielle. Sur Twitter, le rédacteur en chef de Huffington Post Tunisie indique le taux de participation des votes à l'étranger, plus élevé qu'au premier tour. 

10h30 : Non, les résultats pourraient être connus dès demain soir, selon l'instance électorale. Elle a cependant jusqu'au 24 décembre pour annoncer l'identité du président pour les cinq prochaines années.

10h29 : Bonjour, est-ce aujourd'hui qu'on saura qui sera le nouveau président en Tunisie ?