DIRECT. Tunisie : des milliers de Tunisiens défilent contre le terrorisme

Le défilé a débuté un peu avant midi à la place Bab Saadoun pour s'achever devant le musée visé par l'attaque meurtrière, le 18 mars. 

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

Des dizaines de milliers de personnes se pressent dans les rues de Tunis. Dimanche 29 mars, les Tunisiens, ainsi qu'un parterre de dignitaires étrangers, dont le président François Hollande, marchent contre le terrorisme, 11 jours après l'attaque meurtrière du musée du Bardo, qui a fait 22 morts, le 18 mars. Le défilé a débuté vers midi (11 heures, heures locales) à la place Bab Saadoun pour s'achever devant le musée visé par l'attaque meurtrière, lequel doit rouvrir ses portes lundi.

De nombreux chefs d'Etat invités. Parmi les invités de marque à avoir annoncé leur venue, figurent les présidents français et polonais, François Hollande et Bronislaw Komorowski et celui de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, ainsi que le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Garcia-Margallo. Le Premier ministre italien Matteo Renzi et l'Algérien Abdelmalek Sellal doivent également rejoindre le cortège.

Un chef jihadiste tué dans le cadre de l'enquête sur l'attaque du Bardo. Peu avant le début de la marche populaire, le Premier ministre Habib Essid a annoncé que le chef du principal groupe armé djihadiste tunisien, Lokmane Abou Sakhr, accusé par Tunis d'avoir "dirigé" l'attaque du 18 mars contre le musée du Bardo, avait été tué samedi.

Tous les Tunisiens appelés par le président à descendre dans la rue. Dès mercredi soir, Béji Caïd Essebsi avait lancé un appel à la télévision pour que les Tunisiens se mobilisent. "J'adresse un appel à toutes les Tunisiennes et tous les Tunisiens -jeunes, adultes, enfants- à (...) participer à cette marche pour exprimer la force de la Tunisie", avait déclaré le président dans une brève allocution. "Je pense qu'il y aura des dizaines de milliers de personnes", a estimé vendredi le porte-parole de la présidence Moez Sinaoui, évoquant "l'union sacrée" du pays face au"terrorisme".

Polémique autour de la présence d'Ennahda.  Le parti islamiste Ennahda a annoncé sa participation à la manifestation en qualifiant le "terrorisme d'ennemi de l'Etat, de la révolution, de la liberté, de la stabilité et du développement". Mais le Front populaire, coalition de gauche et principale formation d'opposition, avait déclaré voir d'un très mauvais oeil la venue d'Ennahda. Une partie de la gauche estime en effet que le parti islamiste entretenait des liens troubles avec la mouvance jihadiste lorsqu'il était au pouvoir, de fin 2011 à début 2014. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TUNIS

17h55 : Sur Twitter, le président tunisien Béji Caïd Essebsi a tenu à rendre hommage aux victimes de l'attaque du musée du Bardo, en marge de la marche organisée aujourd'hui à Tunis. Il poste également une photo de François Hollande devant le mémorial dédié aux victimes.

16h33 : "Je voudrais remercier François Mitterrand". Le président tunisien, Béji Caïd Essebsi a fait une gaffe cet après-midi en remerciant le président François Hollande de sa participation à la marche contre le terrorisme à Tunis (Tunisie), onze jours après l'attaque du musée du Bardo. Une erreur que le chef de l'Etat français a pris avec le sourire, comme le prouve cette vidéo.

(FRANCETV INFO)

15h15 : Chapeau au peuple tunisien pour leur courage.

15h15 : Bravo et beau courage de la part des Tunisiens car eux ne sont pas dans un pays laïque donc ils doivent d'une manière cruciale faire la part des choses entre leur religion et l'extrémisme religieux, donc ne pas se laisser manipuler ,et c'est à ce prix là qu'ils gagneront la démocratie et la tolérance.

15h14 : Bravo à la Tunisie pour cet hommage rapide et significatif de son état d'esprit dans cette douloureuse épreuve.

15h14 : Dans les commentaires, vous êtes nombreux à soutenir la marche contre le terrorisme à Tunis (Tunisie), après l'attaque du musée du Bardo.

15h08 : Des milliers de personnes défilent aujourd'hui dans les rues de Tunis (Tunisie) pour une marche contre le terrorisme. Une équipe de France 2 est sur place.

(FRANCE 2)

14h54 : Le président tunisien Béji Caïd Essebsi et plusieurs hauts responsables étrangers ont rejoint aujourd'hui la marche "contre le terrorisme" organisée à Tunis, après l'attaque contre le musée du Bardo. Le chef de l'Etat français François Hollande et le Premier ministre italien Matteo Renzi ainsi que le président gabonais Ali Bongo et son homologue palestinien Mahmoud Abbas notamment ont participé à ce défilé en lisière du musée.

14h38 : Petite erreur du président Tunsien lors de l'hommage aux victimes du musée du Bardo à Tunis. Il a remercié "François Mitterrand" d'être présent, tweete ce journaliste.

14h30 : Une journaliste de france info tweete la photo de la stèle dévoilée au musée du Bardo à Tunis (Tunisie). On peut lire les noms des victimes mortes dans l'attaque du 18 mars dernier.

15h51 : Les officiels et chefs d'Etat se recueillent maintenant devant le musée du Bardo, où une attaque a fait 22 morts le 18 mars dernier.

14h08 : Visiblement les présidents étrangers, présents à cette marche contre le terrorisme à Tunis (Tunisie), sont dissimulés dans la foule, rapporte sur Twitter une journaliste de Paris Match.

14h05 : Les Tunisiens continuent leur marche contre le terrorisme à Tunis, après l'attaque du musée du Bardo. Des internautes postent des photos sur Twitter.

13h39 : François Hollande est arrivé au Parlement tunisien, tweete une journaliste de France Info. Il participe à la marche contre le terrorisme, après l'attaque au musée du Bardo.

13h22 : François Hollande a fait son arrivée à Tunis pour la marche contre le terrorisme, relaie le compte Twitter de l'Elysée.

13h07 : Bravo la Tunisie

13h07 : De tout coeur avec vous

13h07 : Vive la Tunisie! Vive la Liberté! Tous en Tunisie pour les vacances!

13h07 : Dans les commentaires, vous êtes aussi nombreux à apporter votre soutien à la marche contre le terrorisme qui se déroule actuellement à Tunis (Tunisie).

12h59 : Une plaque en hommage aux victimes du musée du Bardo à Tunis va être déposée. Une journaliste de Paris Match précise sur Twitter que la nom de la quatrième victime française a été rajoutée cette nuit.

12h50 : La marche contre le terrorisme se poursuit à Tunis (Tunisie) après l'attaque du musée du Bardo, comme le montrent ces photos postées sur Twitter.

12h24 : Sur Twitter, un journaliste italien fait le parallèle entre cette manifestation contre le terrorisme à Tunis et la marche républicaine à Paris, le 11 janvier dernier, après les attentats.

12h21 : Les délégations étrangères ont fait leur arrivée à Tunis pour la marche contre le terrorisme, note sur Twitter un journaliste de i-Télé.

12h18 : La ministre française de l'Education nationale adresse à son tour son soutien au peuple tunisien. Une marche contre le terrorisme est en cours à Tunis après l'attaque du musée du Bardo.

12h08 : La marche contre le terrorisme est en cours à Tunis (Tunisie), après l'attentat du musée du Bardo. Des internautes postent sur Twitter des photos.

11h52 : La marche contre le terrorisme à Tunis est sous haute sécurité, note sur Twitter une journaliste de France Info.

11h50 : C'est le début de la marche populaire à Tunis (Tunisie) après l'attentat du musée du Bardo.

10h33 : Neuf jihadistes ont été tués par les forces de l'ordre, en Tunisie, a indiqué ce matin le ministère de l'Intérieur.Tous appartiennent au principal de la brigade Okba Ibn Nafaa accusée par les autorités de l'attentat du musée du Bardo. Les détails dans notre article.




(FETHI BELAID / AFP)

10h15 : "Nous allons marcher pour la Tunisie et pour les valeurs qu'elle représente pour le monde arabe."

Aux côtés d'autres dignitaires étrangers, François Hollande doit accompagner, à partir de midi, le président tunisien Béji Caïd Essebsi sur une centaine de mètres le long de l'enceinte du musée du Bardo, cible d'une attaque qui a coûté la vie à 22 personnes.

09h38 : Après avoir voté, le président de la République va s'envoler pour Tunis (Tunisie), où est organisée une marche contre le terrorisme après l'attentat du Bardo. Ségolène Royal adresse sur Twitter son soutien aux Tunisiens.

09h15 : Et François Hollande, une fois son devoir de citoyen accompli, quittera la Corrèze direction la Tunisie. Le président est également attendu à Tunis pour une marche contre le terrorisme, après l'attentat du musée du Bardo. Des dizaines de milliers de personnes et des personnalités étrangères doivent participer à ce défilé.