Cet article date de plus de six ans.

Attentat à Tunis : l'ÉI revendique l'attentat

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'attentat qui a fait au moins 20 morts mercredi 18 mars à Tunis a été revendiqué par le groupe État islamique.

Le groupe État islamique a revendiqué l'attentat qui a fait au moins 20 morts, mercredi 18 mars au musée du Bardo à Tunis. Dans un enregistrement audio, il qualifie l'attaque de "bénie" et menace la Tunisie d'autres actions à venir. L'organisation jihadiste a-t-elle donné l'ordre directement aux terroristes et organisé la logistique ? Sur place, les enquêteurs continuent leurs investigations pour comprendre comment le commando a opéré.

Neuf suspects interpellés

Les deux assaillants sont des Tunisiens, ils ont été identifiés par un médecin légiste, Moncef Hamdoune, dans une morgue de Tunis. "Ce sont des jeunes, de 25-30 ans", explique-t-il au micro de France 2. L'un d'eux venait de Kasserine, dans l'ouest tunisien, l'autre d'une banlieue populaire de Tunis. Il était surveillé par les services de sécurité. Neuf suspects, soupçonnés d'être liés à l'attentat, ont été interpellés le 19 mars par la police.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attaque à Tunis

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.