Attentat à Tunis : les passagers des paquebots MSC et Costa traumatisés

Une équipe de France 2 s'est rendue à Barcelone recueillir les témoignages des croisiéristes présents à Tunis lors de l'attentat du musée du Bardo.

FRANCE 2
La plupart des blessés ou victimes de l'attentat du musée du Bardo participaient à deux croisières. Plusieurs d'entre elles ne sont jamais remontées sur les bateaux des compagnies Costa ou MSC, mais les paquebots ont continué leur route. À bord du MSC Splendida, l'atmosphère est lourde. Le bateau a quitté Tunis hier, jeudi 19 mars, ce matin, il accostait dans le port de Barcelone, la dernière escale avant la fin du voyage. Parmi, les 3 714 passagers, neuf sont décédés, 12 ont été blessés et quatre sont portés disparus.

Une cellule psychologique mise en place à bord des paquebots

Certains passagers interrogés par France 2 sont traumatisés par ce qu'ils ont vécu. "On a vu ces hommes arriver avec leurs armes, on a entendu les balles, on a couru derrière les voitures, et on est resté couchés au sol. On a encore entendu des tirs à l'intérieur du musée, c'est terrible", explique émue Tatiana Adam, avocate brésilienne, présente au moment du drame.
À bord des deux paquebots qui ont perdu des passagers, un soutien psychologique a été mis en place. Leur retour est prévu demain à Marseille.


 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des touristes dans un bus à Tunis (Tunisie), mercredi 18 mars 2015. 
Des touristes dans un bus à Tunis (Tunisie), mercredi 18 mars 2015.  (CITIZENSIDE / MOHAMED KRIT / AFP)