Attentat en Tunisie : Les autorités tunisiennes surveillaient Sousse

Trois mois après l'attaque du musée Bardo, la Tunisie est de nouveau touchée par le terrorisme. Ce 26 juin, 37 personnes sont mortes. Le journaliste Hugues Huet fait le point sur la situation.

FRANCE 3

Ce vendredi 26 juin, la Tunisie a de nouveau été touchée par le terrorisme. L'attentat qui s'est produit à Sousse, une station balnéaire du pays a fait 37 morts. Le journaliste Hugues Huet fait le point pour France 3.
Les autorités tunisiennes ne cachaient pas qu'il y avait un risque d'attentat élevé dans le pays. "Les autorités tunisiennes ne sont pas totalement surprises par ce qui s'est produit. Il y a d'abord la situation aux frontières. L'Algérie avec ses combats récurrents entre militaires et jihadistes, mais il y a surtout cette frontière libyenne extrêmement poreuse, très difficile à surveiller et par où transitent combattants et armements", explique le journaliste.

Message annonciateur

Autre élément: "Peu après l'attentat l'attentat du Bardo, il y a eu cette vidéo dans laquelle un homme vêtu de noir s'exprime en anglais et explique que 'l'été sera sanglant' pour la Tunisie" rappelle le journaliste qui précise aussi que depuis trois-quatre jours, la sécurité avait été considérablement augmentée à Sousse."Les autorités tunisiennes s'attendaient à quelque chose, mais sans doute pas un carnage d'une telle ampleur", note Hugues Huet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les corps de victimes sur la plage après l\'attaque contre un hôtel touristique à Sousse, dans l\'est de la Tunisie.
Les corps de victimes sur la plage après l'attaque contre un hôtel touristique à Sousse, dans l'est de la Tunisie. (STRINGER / ANADOLU AGENCY)