DIRECT. Tunisie : l'attaque devant un hôtel touristique à Sousse a fait au moins 37 morts

Des étrangers figurent parmi les victimes. Un assaillant a été abattu. Il s'agissait d'un étudiant tunisien de Kairouan, selon le ministère de l'Intérieur.

Les corps de victimes sur la plage après l\'attaque contre un hôtel touristique à Sousse, dans l\'est de la Tunisie.
Les corps de victimes sur la plage après l'attaque contre un hôtel touristique à Sousse, dans l'est de la Tunisie. (STRINGER / ANADOLU AGENCY)
Ce qu'il faut savoir

Une attaque a fait 37 morts et 36 blessés, vendredi 26 juin, sur une plage devant l'hôtel Imperial Marhaba Resort, un complexe touristique de Sousse (Tunisie), selon un bilan établi par le ministère de la santé tunisien. Parmi les victimes figurent des touristes belges, allemands et britanniques. L'assaillant a été tué. Il s'agit du pire attentat de l'histoire récente de la Tunisie,  trois mois après l'attaque sanglante contre le musée du Bardo à Tunis (22 morts dont 21 touristes), qui avait déjà porté un coup dur au secteur vital du tourisme.

 Le Quai d'Orsay a mis à disposition des familles un numéro d'urgence. Les proches de touristes qui se trouvaient dans l'hôtel attaqué peuvent appeler le 01.43.17.56.46. Le président de la République François Hollande a déclaré ne pas pouvoir "confirmer la présence de Français sur la liste des victimes. Nous faisons tout pour avoir ces informations et soulager l'angoisse des familles". 

Au moins 5 Britanniques parmi les 37 personnes tuées. Le chiffre a été donné par le ministère britannique des Affaires étrangères. Les clients de l'hôtel étaient "majoritairement du Royaume Uni et d'Europe centrale", selon la chaîne de l'établissement, spécifiant qu'il y avait 565 clients.

Le terroriste abattu était un étudiant tunisien. L'auteur de l'attentat était inconnu des services de police, a annoncé vendredi le secrétaire d'Etat aux affaires sécuritaires, Rafik Chelly. "Il est Tunisien, originaire de la région de Kairouan (l'une des villes saintes de l'islam, à 50 km de Sousse)", a-t-il précisé à la radio Mosaïque FM. 

 Le voyagiste belge Jetair (groupe TUI) a annulé une dizaine de vols vers la Tunisie. Il a même fait faire vendredi un demi-tour en plein ciel au-dessus de la Méditerranée à l'un des avions qu'il avait affrété. L'appareil est revenu à Bruxelles. Le voyagiste va faire partir neuf avions à vide d'ici samedi pour donner à ses 2.300 clients belges en Tunisie la possibilité de rentrer.  

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TUNISIE

00h21 : Le bilan de l'attaque dans la station balnéaire de Sousse est désormais de 39 morts. Cette attaque frappe un pays qui voit monter la menace jihadiste depuis sa révolution en 2011. Elle survient trois mois après l'attaque sanglante contre le musée du Bardo à Tunis (22 morts dont 21 touristes).

21h16 : Une vidéo amateur filmée depuis un balcon de l'hôtel Riu Imperial Marhaba à Sousse montre la violence de l'attaque terroriste qui a fait 37 morts ce matin.





FRANCE 2 et REUTERS

20h24 : Par ailleurs, les clients de l'hôtel où a eu lieu cette attaque attendent actuellement d'être évacués.

20h34 : Au moins cinq Britanniques figurent parmi les 37 personnes tuées dans un attentat à Sousse, a annoncé le ministre britannique des Affaires étrangères. Philip Hammond a souligné que ce bilan pourrait s'alourdir et qu'il s'attendait à un nombre "élevé" de victimes britanniques à cause de la popularité de cette station balnéaire auprès des touristes du Royaume-Uni.

20h37 : Sur Twitter, un journaliste du Monde donne des précisions sur l'attaque qui a fait au moins 37 morts dans la station balnéaire de Sousse. L'auteur de l'attaque aurait cherché à épargner les Tunisiens.

20h04 : L'Italie relève son niveau d'alerte après les attentats en France, en Tunisie et au Koweit. "Aucun pays n'est à l'abri, nous avons relevé notre niveau d'alerte pour resensibiliser les unités chargées de surveiller les zones sensibles", a justifié le ministre italien de l'Intérieur.

19h41 : La Maison Blanche condamne les attaques "odieuses" survenues aujourd'hui en France, en Tunisie et au Koweït. Dans un communiqué, la présidence américaine exprime aussi la solidarité des Etats-Unis avec les trois pays touchés ainsi que leur volonté de "combattre le fléau du terrorisme".

19h10 : Un nouveau bilan officiel fait état de 37 morts et 36 blessés après l'attaque menée contre un hôtel touristique de Sousse.

19h05 : On en sait un peu plus sur la nationalité des victimes de l'attaque à Sousse. Une Irlandaise figure parmi les 28 personnes tuées, d'après le ministre irlandais des Affaires étrangères. Selon la direction de l'hôtel, où a eu lieu la fusillade, les clients étrangers sont majoritairement britanniques ou viennent d'Europe centrale.

17h55 : Un homme armé a tué au moins 27 personnes sur une plage devant un complexe touristique de Sousse.

(TV TUNISIENNE)

17h15 : Parmi les 28 victimes de l'attentat, on compte de nombreux étrangers, dont des Belges, des Allemands et des Britanniques, selon le ministère de la Santé tunisien.

17h12 : Voici l'une des premières photos qui nous parviennent de la plage de l'hôtel Riu Imperial Marhaba, à Sousse. Elle est postée sur Instagram par un témoin.






HAMZA_SAIDI_22 / INSTAGRAM

16h59 : François Hollande et le président tunisien Béji Caïd Essebsi expriment "leur solidarité face au terrorisme et leur intention de poursuivre et intensifier leur coopération dans la lutte contre ce fléau", après les attentats commis en France et en Tunisie, selon un communiqué de l'Elysée.

16h55 : François Hollande indique ne pas pouvoir "confirmer la présence de Français" parmi les victimes de l'attentat de Sousse. "Nous faisons tout pour avoir ces informations et soulager l'angoisse des familles", précise le chef de l'Etat.

16h46 : "Je ne peux pas, ici, confirmer la présence de Français sur la liste des victimes" en Tunisie.

François Hollande exprime sa solidarité avec les victimes de l'attentat à Sousse et appelle à lutter contre le terrorisme.

16h20 : Ca s'est passé dans quel hôtel ? Nous revenons d'El Kantaoui.

16h12 : Le ministère des Affaires étrangères français met à disposition un numéro d'urgence en lien avec l'attentat de Sousse : 01 43 17 56 46.

16h15 : L'assaillant qui a tué au moins 27 personnes dans un hôtel à Sousse est "un étudiant originaire de Kairouan", selon Rafik Chelli, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur, interrogé par Mosaïque FM. Kairouan est située à environ 50 km de Sousse, à l'intérieur des terres.

16h06 : "Mon fils de 22 ans venait juste de retourner dans l'eau lorsqu'on a entendu comme des pétards à 100 m sur notre gauche. Très vite, les gens ont commencé à fuir, c'était la panique. On a crié à notre fils de ressortir vite de l'eau. (...) Il a raconté avoir vu quelqu'un se faire tirer dessus, sur la plage. Je me trouve maintenant à la réception avec environ 200 autres vacanciers. Il règne un silence de mort, on entend siffler les oiseaux."

Un touriste britannique raconte à Sky News ce qu'il a vu, à Sousse, où au moins 27 personnes ont été tuées par un terroriste.

15h52 : Plusieurs images qui circulent à propos de l'attentat à Sousse sont des faux. Elles datent de 2013, selon des journalistes de l'AFP.

15h55 : "Les gens sont venus se réfugier chez nous, explique un réceptionniste de l'hôtel Soviva, qui a livré son témoignage, sur i-Télé. Tout le monde est ici, on est en train de protéger tous les clients."

15h47 : Anis Morai, journaliste à Radio Tunis, livre quelques détails sur l'attaque. Il affirme sur France info que l'assaillant est arrivé sur la plage en dissimulant sa kalachnikov dans un parasol. Selon une autre journaliste, il se serait baigné avant de perpétrer l'attaque.

15h34 : "Nous devons résister."

La ministre du Tourisme tunisienne juge que l'attentat à Sousse est "une catastrophe", selon le Tuniscope. Après les attentats du Bardo, en mars, l'activité touristique du pays avait chuté de 25%.

15h22 : Les premières images vidéo, qui nous proviennent de la télévision tunisienne, montrent simplement l'entrée de l'hôtel Riu Imperial Marhaba, désertée.





15h19 : Une cellule de crise "vient d'être constituée" au ministère français des Affaires étrangères ainsi qu'à l'Ambassade de France en Tunisie, selon BFMTV.

15h16 : Les nationalités des personnes tuées ne sont pas encore connues officiellement, mais selon l'agence de presse AP, il y aurait une majorité d'Anglais et d'Allemands.

15h17 : Selon des témoins cités par Reuters, l'assaillant était seul. Il portait un short, "comme s'il voulait faire croire qu'il était un touriste". Il a été tué par la police, qui continue de mener des vérifications pour s'assurer qu'aucun autre éventuel assaillant n'est encore sur place.

15h00 : "Ana Soussa" : "Je suis Sousse". Cette image, qui fait référence au message de soutien né après l'attentat contre Charlie Hebdo, commence à circuler sur les réseaux sociaux. Le Tuniscope, notamment, poste cette image sur Facebook. Elle recueille déjà plus de 1 000 "likes".




14h57 : Depuis l'attentat contre Charlie Hebdo, son feutre rouge ne la quitte plus. Sur Twitter, la dessinatrice Louison fait part de son émotion après les attentats en Isère, en Tunisie et au Koweït.

14h50 : France info a joint par téléphone un député Ennahda de la circonscription de Sousse, Ajmi Lourimi. La région est "sous le choc", selon lui.

14h48 : "Aucune nation" n'est épargnée par les terroristes, écrit Manuel Valls sur Twitter. Le Premier ministre adresse ses pensées aux victimes des attentats en Isère et en Tunisie.

14h46 : Sur Twitter, certains font remarquer que cette attaque est déjà l'attentat le plus meurtrier en Tunisie. Le bilan de 27 morts reste provisoire.