Tchad : mort du président Idriss Déby

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Tchad : mort du président Idriss Déby :
FRANCEINFO
Article rédigé par
M. Miri, B. Vidal - franceinfo
France Télévisions

Le président tchadien Idriss Déby est mort lundi 19 avril après avoir été blessé au front. Il venait de remporter un sixième mandat, après trois décennies de règne.

Idriss Déby, le président tchadien, est mort lundi 19 avril au soir. Le chef d'Etat a succombé à ses blessures. Il était allé prêter main forte à son armée dans la province de Kanem, au nord de la capitale N'Djamena où un groupe rebelle avait lancé une offensive la semaine dernière. C'est à la télévision nationale que les tchadiens ont appris sa mort mardi matin. Il y a une semaine, il venait d'emporter sa sixième élection présidentielle avec 78% des voix.

Un ami encombrant

Le militaire de 68 ans a dirigé son pays d'une main de fer depuis sa prise de pouvoir il y a plus de trente ans par un coup d'Etat. Idriss Déby entretenait des relations étroites avec la France. L'Elysée lui a rendu hommage dans un communiqué : "La France perd un ami courageux". Un ami encombrant, mais surtout un allié pour la France qui dispose d'une base militaire aérienne au Tchad, le QG de l'opération Barkhane. L'armée tchadienne, réputée comme la plus fiable de la région, est engagée aux côtés de la France dans la lutte contre le terrorisme. Sans Idriss Déby, la suite est incertaine. Son fils lui succède au pouvoir en prenant la tête d'un conseil militaire de transition.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.