Tchad : entre enfer et paradis, une course de l'extrême en plein désert du Sahara

Publié Mis à jour
Tchad : entre enfer et paradis, une course de l'extrême en plein désert du Sahara
France 2
Article rédigé par
N.Bertrand, J.Barrère - France 2
France Télévisions

Dans le désert du Sahara, au Tchad, une grande course a lieu au cœur de paysages exceptionnels. Rencontre avec certains participants, dont la doyenne du trail. 

Au lever du soleil, les coureurs se préparent pour une longue journée de course à pied dans le désert du Sahara, au Tchad. Dans la journée, la chaleur peut dépasser les 40 degrés. Christine, la doyenne, fait partie des concurrents les plus lents et doit donc prévoir davantage d'eau et de nourriture. "Je suis à vue de nez à huit ou neuf kilos, ce qui est trop, je sais. Mais bon, c'est mon confort, (…) ça me rassure", dit-elle. L'étape du jour compte 38 km sur un parcours accidenté.

Dès le début, Corentin, l'un des moins expérimentés du groupe, prend la tête de la course. Au deuxième jour, les organismes sont déjà mis à rude épreuve mais vont devoir affronter la traversée du labyrinthe d'Oyo, une structure rocheuse unique creusée par l'eau et le vent il y a 420 millions d'années. 

Effort et réconfort 

Corentin termine seul la deuxième étape. Ici, son cabinet d'avocat parisien semble bien loin. "On se concentre juste sur le moment présent, alors qu'à Paris, c'est la réunion du lendemain, le call dans trois heures. C'est le seul moment où j'ai l'impression que le temps s'arrête", confie ce dernier. Après avoir repris des forces, certains coureurs s'offrent une parenthèse touristique et découvrent des peintures rupestres dans un massif rocheux. Elles racontent la vie d'autrefois, sur le plateau de l'Ennedi. Une touche de culture, au beau milieu de paysages naturels uniques. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.