«Puisons Ensemble», un combat pour l’eau et ceux qui n’y ont pas accès

A Honfleur, dans le cadre des «Focales du Pays d’Auge», parcours photographique à ciel ouvert, se tient jusqu’au 10 octobre 2018 l’exposition itinérante de Pierre Vannoni consacrée à l’eau en Afrique. En 2016, avec Caroline Fisse, une amie de longue date, ils ont créé l’association Puisons ensemble, destinée à trouver des fonds pour creuser des puits en Afrique.

Pierre Vannoni a découvert la photo en Afrique. Il explique: «J’ai été pendant 20 ans le président de Mood Action Professor, une association d’éveil socioculturel et de lutte contre l’exclusion... Mais tourné vers l’Afrique comme je l’étais, je ne m’y retrouvais plus. J’ai donc arrêté pour me consacrer à Puisons ensemble.»
 
«Les populations qui sont privées d’eau connaissent d’immenses souffrances. Nous souhaitons sensibiliser à l’importance vitale de l’eau, chez nous comme partout dans le monde en organisant divers événements artistiques et culturels», précise Caroline Fisse, qui s’occupe de la communication de l’association.
 
Plusieurs livres de photos ont déjà été édités, parmi lesquels Eaux vives.
 
Les bénéfices récoltés avec la vente des livres et les expositions sont entièrement utilisés pour la création de puits. Le prochain projet est prévu au Bénin.
 
Puisons ensemble est soutenue par l’Agence de l’Eau Seine-Normandie et par des partenaires privés, au premier rang desquels la radio RCF, relais actif des actions de l’association.
 
Alors que le continent possède un potentiel insoupçonné avec 5.000 milliards de mètres cubes d'eau dans les nappes phréatiques, sans compter les fleuves et les eaux littorales, près de 320 millions de personnes n'ont accès ni à l'eau potable ni à l'eau courante, a pointé la COP23 en 2017.
 
Cette série de 6 photos a été prise dans le village Mbal Kabra, région de Moundou au Tchad.
 

16
Pierre Vannoni
26
Pierre Vannoni
36
Pierre Vannoni
46
Pierre Vannoni
56
Pierre Vannoni
66
Pierre Vannoni