Tchad : l'ex-président Hissène Habré condamné à la prison à vie pour crimes contre l'humanité

Il était jugé par un tribunal spécial, à Dakar (Sénégal). C'est la première fois qu'un ancien chef d'Etat d'une nation africaine est jugé par un tribunal dans un autre pays africain.

Le tribunal spécial africain a condamné l\'ex-président tchadien Hissène Habré à la perpétuité pour crimes contre l\'humanité, à Dakar (Sénégal), le 30 mai 2016.
Le tribunal spécial africain a condamné l'ex-président tchadien Hissène Habré à la perpétuité pour crimes contre l'humanité, à Dakar (Sénégal), le 30 mai 2016. (SEYLLOU / AFP)

L'ex-président tchadien Hissène Habré, reconnu coupable de crimes contre l'humanité, viols, exécutions, esclavage et enlèvement, a été condamné à la prison à perpétuité par le tribunal spécial africain qui le juge à Dakar (Sénégal), lundi 30 mai. 

APTN

Mis en cause pour des milliers de meurtres

C'est la première fois qu'un ancien chef d'Etat d'une nation africaine est jugé par un tribunal dans un autre pays africain. Hissène Habré, mis en cause pour des milliers de meurtres et de cas de torture pendant ses huit ans de présidence entre 1982 et 1990, a refusé de reconnaître la légitimité de la cour.

Le verdict met fin à une procédure de seize années menée par des victimes et des associations de défense des droits de l'homme afin de traduire en justice l'ex-dirigeant tchadien, renversé par un coup d'Etat en 1990.