Pierres précieuses : la tanzanite, le joyau du Kilimandjaro

Publié
Pierres précieuses : la tanzanite, le joyau du Kilimandjaro
FRANCE 2
Article rédigé par
A.Delcourt, C.Pary, P.Ngankam - France 2
France Télévisions

La tanzanite, d'un bleu profond, est mille fois plus rare que le diamant. On trouve cette pierre précieuse au pied du Kilimandjaro. Pour la dénicher, les mineurs effectuent un travail rude et périlleux. 

La tanzanite est l'une des pierres précieuses les plus rares au monde. Les nuances de sa couleur, entre le bleu et le pourpre, viennent de son exposition à la chaleur extrême du magma. L'unique gisement se trouve en Tanzanie, au pied du Kilimandjaro. C'est ici que Reagan Balozi exploite sa mine. Contrairement aux grandes compagnies, les bénéfices sont partagés avec les mineurs en cas de découverte d'un gisement. La descente se fait à la force des bras, avec un tuyau de plastique comme ligne de vie. À 300 mètres sous terre, un téléphone permet de joindre la surface en cas de problème.

Jusqu'à 32 000 dollars pour une pierre  

Soudain, les parois s'illuminent. À l'aide d'un burin, les mineurs prélèvent des échantillons qui confirment leurs espoirs, et percent ensuite la roche. "Certaines roches sont trop dures à extraire avec nos outils, alors on creuse des trous dans les roches les plus dures, et on y place de la dynamite", explique Reagan Balozi. Si le risque est omniprésent pour les mineurs, l'appât du gain est plus fort. Mais en attendant de tomber sur le jackpot, ils vendent leurs pièces sur le marché. Le prix de la tanzanite est déterminé par les "4C" : la couleur, le critère le plus important, puis la coupe, la clarté, et le poids en carat. Une pierre à 27 carats vaut 32 000 dollars. 

Avec l'argent qu'il gagne, Reagan Balozi a investi dans une école. "Nous sommes une communauté, et l'argent qui est investi là-dedans doit servir à amener un changement, qui doit être utile pour les jeunes générations", explique-t-il. La jeune génération ne connaîtra certainement pas, cependant, le travail de la tanzanite. Selon les experts, sa production devrait être épuisée d'ici une vingtaine d'années. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.