Cet article date de plus de huit ans.

Soudan du Sud : le crash d'un avion qui n'était pas en état de voler fait au moins 36 morts

L'avion-cargo avait été fabriqué en URSS en 1971 et immatriculé au Tadjikistan, une ex-république soviétique d'Asie centrale.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La carcasse de l'avion-cargo qui s'est écrasé près de l'aéroport de la capitale sud-soudanaise, Juba, le 4 novembre 2015. (SAMIR BOL / ANADOLU AGENCY /A FP)

Il a chuté au décollage. Un avion-cargo s'est écrasé, mercredi 4 novembre, près de l'aéroport de la capitale sud-soudanaise, Juba, provoquant la mort d'au moins 36 personnes. L'appareil a percuté une petite île du Nil-Blanc, située à environ deux kilomètres de l'extrémité de la piste. Les causes exactes de l'accident sont pour l'heure inconnues.

Mais, selon le constructeur ukrainien Antonov, l'appareil n'était pas en état de voler. L'avion, fabriqué en URSS en 1971 et immatriculé au Tadjikistan, une ex-république soviétique d'Asie centrale, "ne devait pas être en service, car les procédures" concernant la rénovation et l'entretien "prévues par la réglementation n'avaient pas été suivies (...), y compris celles visant à assurer la sécurité", a précisé l'avionneur dans un communiqué.

L'avion avait été assemblé à Tachkent, la capitale de l'Ouzbékistan, qui faisait alors partie, tout comme l'Ukraine, de l'Union soviétique. Il était enregistré au Tadjikistan et son équipage était composé de ressortissants arméniens, une autre ex-république soviétique. La diplomatie arménienne a confirmé que cinq Arméniens avaient trouvé la mort dans l'accident.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.