Somalie : près de deux millions de personnes manquent de nourriture à cause de la sécheresse

"La situation humanitaire s'est détériorée à un rythme alarmant", alerte le directeur pour la Somalie du Conseil norvégien pour les réfugiés.

Des réfugiés attendent à manger après une sécheresse à Doolow (Somalie), le 8 mars 2018.
Des réfugiés attendent à manger après une sécheresse à Doolow (Somalie), le 8 mars 2018. (GIOIA FORSTER / DPA / AFP)

La sécheresse frappe la Somalie. Près de deux millions de personnes ont un besoin désespéré de nourriture et des centaines de milliers d'enfants souffrent déjà de malnutrition, a alerté lundi 6 mai le Conseil norvégien pour les réfugiés, un organisme humanitaire. Des millions de personnes ont abandonné leur domicile pour chercher de quoi se nourrir dans ce pays aride et déchiré par la guerre. Les Nations unies estiment que 1,7 million de personnes souffrent de la faim et que leur nombre va augmenter d'un demi-million d'ici à juillet.

"La situation humanitaire s'est détériorée à un rythme alarmant en raison de la sécheresse", explique Victor Moses, directeur pour la Somalie du Conseil norvégien pour les réfugiés. Le fait que les pluies qui balaient habituellement l'Afrique de l'Est entre mars et mai ne soient pas tombées cette année a entraîné des récoltes insuffisantes et une forte pression sur les communautés qui dépendent de l'élevage dans la région.

Cette crise alimentaire pourrait s'étendre bien au-delà de la Somalie, l'ensemble de la Corne de l'Afrique risquant de subir une sécheresse et des conditions météorologiques extrêmes provoquées par le changement climatique.