LA PHOTO. Nigeria: un 1er janvier joyeux à Abuja, malgré la pénurie d'essence

Comme le reste du monde, le Nigeria a célébré le passage à l’année nouvelle. Petits et grands s’en sont donné à cœur joie. Mais l’insouciance momentanée des citoyens n’empêche pas les dirigeants de garder les yeux ouverts sur les problèmes quotidiens. Le président Buhari, dans son «adresse du 1er janvier», s’en est pris d’emblée aux responsables des «pénuries de carburant»…