LA PHOTO. Le grand pèlerinage de l'Eglise Shembe, secte mi-chrétienne mi-zouloue

Dans le sud-est de l'Afrique du Sud, chaque année en janvier, des centaines de milliers de pèlerins vêtus de blanc se rendent pieds nus sur ce qu'ils appellent la montagne sacrée de Nhlangakazi. L'endroit même où, en 1910, le prophète Isaiah Shembe a reçu l'ordre divin de «guérir l'Afrique». Depuis, la secte, mêlant l'Ancien testament aux racines zouloues, revendique 5 millions d'adeptes.