Afrique du Sud : le pays face une flambée de violence

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Afrique du Sud : le pays face  une flambée de violence
FRANCE 2
Article rédigé par
M. de Chalvron, M. Marini - France 2
France Télévisions

En Afrique du Sud, la situation dégénère depuis l'incarcération de l'ancien président Jacob Zuma. Explications.

La situation est de plus en plus tendue en Afrique du Sud, où violences et pillages ont fait 45 morts, la plupart dans des bousculades lors des pillages. Le gouvernement a déployé l'armée mardi 13 juillet au matin. Cela fait quatre jours que l'Afrique du Sud sombre dans cette spirale de violence. "La voix de la violence, des pillages et de l'anarchie ne mènent qu'à davantage de violences et de destructions", a déclaré Cyril Ramaphosa, le président sud-africain.

Un pays déjà en pleine crise économique

À l'origine de cette brusque éruption de violence, l'incarcération de l'ancien président d'Afrique du Sud, Jacob Zuma. Il a été condamné à 15 mois de prison pour avoir refusé de collaborer avec la justice dans des affaires de corruption. Mais pour les commerçants victimes de ces pillages, il ne s'agit que d'un prétexte pour voler. Ces troubles se nourrissent de la crise économique que traverse le pays. Alimenté par le Covid-19, le chômage dépasse désormais les 32% en Afrique du Sud.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.