VIDEO. Les migrants syriens racontent l'horreur de leur traversée

Sauvés de leur cargo en perdition par l'Italie, les migrants syriens sont arrivés en Calabre tard le 2 janvier. France 2 revient sur leur terrible voyage à bord de l'Ezadeen.

France 2

Ces deux dernières semaines, 2 000 migrants venus pour la plupart de Syrie sont arrivés en Italie. Dans la nuit du 2 au 3 janvier, 360 réfugiés ont été pris en charge à Corigliano par les autorités italiennes. Sur place, la solidarité se met en oeuvre. Huit mineurs arrivés seuls à bord de l'Ezadeen, ce navire abandonné en Méditerranée, sont hébergés dans un monastère.

"On a cru que c'était fini"

Parmi eux, deux frères : Hamza et Mohamed. Pour ce voyage clandestin vers l'Europe, leurs parents ont déboursé 6 000 euros pour chacun d'eux. Les deux adolescents évoquent, face à la caméra de France 2, leur périple : "Les quatre derniers jours étaient horribles. On avait froid, plus rien à boire ni à manger. On a cru que c'était fini."
À l'origine, l'Ezadeen est une bétaillère. Les conditions de la traversée ont été épouvantables.

"Nos parents nous ont mis dans ce bateau parce qu'ils voulaient nous sauver la vie. Nous sommes en guerre. Ils se sont sacrifiés pour nous", lâchent Hamza et Mohamed.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants descendent de l\'Ezadeen, le cargo abandonné, arrivé au port italien de Corigliano, le 2 janvier 2015.
Des migrants descendent de l'Ezadeen, le cargo abandonné, arrivé au port italien de Corigliano, le 2 janvier 2015. (ALFONSO DI VINCENZO / AFP)