Sénégal : le pays presque débarrassé du coronavirus

Les cas de contamination au Covid-19 sont très peu nombreux au Sénégal. La population plus jeune et les autres coronavirus auraient créé une immunité collective depuis longtemps.

France 2

À Dakar, capitale du Sénégal, pas de confinement, ni d’attestation. Dans le pays, la vie a repris comme avant : les transports en commun sont pleins à craquer, et la majorité des Sénégalais ne portent plus de masque. Le ministère de la Santé du pays rapporte une dizaine de cas de Covid-19 par jour, tout au plus. L’hôpital universitaire de Fann, à la pointe de la lutte contre le coronavirus, est presque vide : seuls quatre malades occupent le service dédié. 

Une immunité collective

Au début de la crise sanitaire, les experts et l’OMS prédisaient une hécatombe dans les pays comme le Sénégal, mais les chiffres et les courbes indiquent tout le contraire. La population africaine, plus jeune et plus résistante, expliquerait en partie le ralentissement de l'épidémie. Mais il y a aussi en Afrique d’autres coronavirus présents depuis plus longtemps, et qui auraient immunisé la population : "On s’est retrouvé à avoir une immunité collective qui s’est rajoutée, et aujourd'hui, on peut dire que l’Afrique s’en sort beaucoup mieux que le reste des pays du monde", explique le docteur Massamba Diop, président de SOS Médecins Sénégal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une chercheuse travaille sur le coronavirus Covid-19 dans un laboratoire de l\'Institut Pasteur à Dakar (Sénégal), le 3 février 2020.
Une chercheuse travaille sur le coronavirus Covid-19 dans un laboratoire de l'Institut Pasteur à Dakar (Sénégal), le 3 février 2020. (SEYLLOU / AFP)