Rwanda : la justice française a terminé son enquête sur l'attentat contre le président Habyarimana

Fin de l'instruction dans l'enquête sur l'attentat de 1994 contre le président rwandais Habyarimana. La procédure a été transmise au parquet de Paris. 

Un groupe d\'inspecteurs français le 16 septembre 2010 à Kigali, au Rwanda. 
Un groupe d'inspecteurs français le 16 septembre 2010 à Kigali, au Rwanda.  (STEVE TERRILL / AFP)

Les juges d'instruction français ont terminé son enquête sur l'attentat de 1994 contre le président rwandais Juvénal Habyarimana, a appris franceinfo de source judiciaire jeudi 21 décembre. Ils ont communiqué l'ensemble de la procédure au parquet de Paris qui devra dire si les sept personnes mises en examen, des proches de l'actuel président rwandais Paul Kagame, doivent faire l'objet d'un procès ou si les poursuites doivent être abandonnées contre elles.

20 responsables français dans le collimateur de la justice rwandaise

Il y a un un peu plus d'un an, le 30 novembre 2016, la justice rwandaise a de son côté annoncé l'ouverture d'une enquête sur le rôle de 20 responsables français dans le génocide au Rwanda.

Le 6 avril 1994, l'avion du président Habyarimana a été abattu lors de son atterrissage à Kigali (Rwanda). Cet attentat est considéré comme le détonateur du génocide qui a fait 800 000 morts selon les Nations unies, en majorité parmi la minorité tutsi.