Grande-Bretagne : un accord controversé sur un camp de migrants au Rwanda

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Grande-Bretagne : un accord controversé sur un camp de migrants au Rwanda
France 2
Article rédigé par
M. Boisseau - France 2
France Télévisions

Le Royaume-Uni a annoncé, jeudi 14 avril, qu'il allait envoyer les migrants qui seraient interceptés dans la Manche au Rwanda. Un accord a été conclu avec ce pays africain pour qu'il accueille tous les migrants repêchés par la Royal Navy. Les explications depuis Londres de Matthieu Boisseau, correspondant pour France Télévisions.

"C'est pour cela que la ministre britannique de l'Intérieur s'est rendue au Rwanda, pour signer cet accord controversé. Désormais, tout adulte entrant illégalement au Royaume-Uni peut être transféré vers le Rwanda et placé dans un centre d'hébergement", rapporte Matthieu Boisseau, correspondant à Londres pour France Télévisions. Le gouvernement britannique affirme que ce ne seront pas des centres de rétention, puisque les migrants seront libres de se déplacer.

Le "manque d'humanité" du Royaume-Uni dénoncé par des associations

"Les autorités britanniques étudieront alors les demandes de titres de séjour", ajoute le journaliste. "Boris Johnson a annoncé le versement de 140 millions d'euros au Rwanda, pour ce dispositif qui sera testé dans un premier temps", indique Matthieu Boisseau. "Nous ne pouvons plus laisser des gens mourir en mer", a-t-il indiqué. Le "manque d'humanité du Royaume-Uni" est dénoncé par de nombreuses associations. "Les traversées clandestines de la Manche sont en constante augmentation, après une année 2021 déjà record", conclut Matthieu Boisseau.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.