Cet article date de plus d'un an.

Au Rwanda, Emmanuel Macron va-t-il s'excuser pour le génocide ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
rwanda
FRANCEINFO
Article rédigé par
A. Bourse - franceinfo
France Télévisions

Emmanuel Macron est attendu jeudi 27 mai au Rwanda, 27 ans après le génocide des Tutsis par les Hutus, un voyage de réconciliation des mémoires.

Les relations entre le Rwanda et la France sont très difficiles depuis le génocide des Tutsis en 1994 et le rôle joué par Paris. À son arrivée à Kigali jeudi 27 mai, Emmanuel Macron se rendra directement au mémorial du génocide qui a fait plus de 800 000 morts. C'est là qu'il prononcera un discours très attendu dans la matinée. Certaines associations attendent des excuses au nom de la France, mais sans trop y croire. 

"Ni déni ni repentance"

Le 26 mars dernier, un rapport concluait aux responsabilités lourdes, accablantes et à l'aveuglement de François Mitterrand et de son entourage. Paris avait soutenu en 1994 le régime des Hutus. Emmanuel Macron affirme qu'il veut ouvrir une nouvelle page de la relation entre les deux pays. Un ambassadeur français pourrait être nommé. Le Rwanda s'y oppose depuis 2015.

Dans une longue interview au magazine Zadig, le chef de l'Etat s'adresse directement à la jeunesse française issue de l'immigration, à qui il assure qu'ils sont "une chance pour notre pays". Il explique que la France a besoin d'un récit commun, de réparer les humiliations. Il affirme qu'il existe "une voie médiane, qui n'est ni le déni ni la repentance".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.