Robert Mugabe réélu président du Zimbabwe avec 61% des suffrages

Le président zimbabwéen a été rélu à la tête du pays lors d'un scrutin très contesté par l'opposition. 

Robert Mugabe, président du Zimbabwe et candidat à sa réélection, lors d\'une conférence de presse le 30 juillet 2013 à Harare (Zimbabwe).
Robert Mugabe, président du Zimbabwe et candidat à sa réélection, lors d'une conférence de presse le 30 juillet 2013 à Harare (Zimbabwe). (JEKESAI NJIKIZANA / AFP)

Robert Mugabe a été déclaré vainqueur de la présidentielle du Zimbabwe, avec 61% des suffrages, selon les résultats officiels annoncés samedi 3 août par la commission électorale. La réélection du président zimbabwéen, au pouvoir depuis l'indépendance, en 1980, est officialisée après des élections générales très contestées.

L'opposition boycotte dénonce le résultat

Selon le décompte officiel de la commission électorale, la Zanu-PF, le parti de Mugabe, a franchi la barre de la majorité qualifiée des deux-tiers d'élus à l'Assemblée nationale, avec 158 sièges. Mais le chef de l'opposition, Morgan Tsvangirai, a d'ores et déjà son intention de boycotter le gouvernement issu de ces élections. Celles-ci sont qualifiées d'"illégales" par les opposants, qui accusent le gouvernement de fraude. 

L'Union européenne s'est inquiétée, de son côté, "des irrégularités présumées (...), ainsi que des faiblesses identifiées dans le processus électoral et le manque de transparence", dans un communiqué la représentante de l'UE pour les Affaires étrangères, Catherine Ashton. Elle a toutefois "pris note" des résultats.