RDC, la corruption dénoncée

Quelques centaines de personnes ont manifesté ce lundi dans les rues de Kinshasa contre la corruption en République démocratique du Congo. Ils ont répondu à l'appel d'un collectif catholique soutenu par l'opposition au nouveau président Félix Tshisekedi.

France 24

Une ambiance bon enfant, mais un message clair: non à l'impunité.


A Kinshasa, la capitale de la république démocratique du Congo, ils étaient plusieurs centaines de manifestants réunis ce lundi, à l'appel d'un collectif proche de l'Eglise catholique soutenu par l'opposition. Ces manifestants sont venus dénoncer la corruption.
Pour Hervé Diakiese, avocat du collecif : « Cette manifestation n'est qu'une étape (…) il s'en suivra d'autres actions de mobilisation. Nous attendons qu'on nous réserve une suite et une suite légale aux démarches que nous avons entamées ».

Les opposants au président Felix Tshisekedi dénoncent l'affaire dîte « des 15 millions».
Il s’agit du montant en dollars qui aurait dû être versé au trésor public mais qui a fini sur un autre compte d’après l'inspection générale des finances.

« Nous vivons ce scandale incroyable où 15 millions de dollars disparaissent comme ça. Nous ne pouvons pass laisser passer ça. » s’indigne Isidore Ndaywel, coordinateur du Comité laïc de coordination (CLC).


Cette affaire est le premier grand dossier de corruption que doit affronter le président Felix Tshisekedi, arrivé au pouvoir il y a seulement 10 mois.

Quelques centaines de personnes ont manifesté ce lundi dans les rues de Kinshasa contre la corruption en République démocratique du Congo. Ils ont répondu à l\'appel d\'un collectif catholique soutenu par l\'opposition au nouveau président Félix Tshisekedi.
Quelques centaines de personnes ont manifesté ce lundi dans les rues de Kinshasa contre la corruption en République démocratique du Congo. Ils ont répondu à l'appel d'un collectif catholique soutenu par l'opposition au nouveau président Félix Tshisekedi. (France 24)