Cet article date de plus de quatre ans.

République démocratique du Congo : lutte à mort pour les richesses minières

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
République démocratique du Congo : lutte à mort pour les richesses minières
Article rédigé par
France Télévisions

Les richesses du sous-sol congolais sont au coeur d'une guerre qui déchire le pays depuis plus de 20 ans.

En République démocratique du Congo, un conflit oublié. Il est pourtant le plus meurtrier du 21e siècle avec ses cinq millions de morts depuis 20 ans. Le nerf de cette guerre, ce sont les minerais qui abondent dans le sol congolais : or, diamant ainsi que les "3T" (tantale, tungstène et étain) devenus indispensables aujourd'hui dans l'industrie électronique, notamment pour la fabrication de tablettes et de smartphones.

Les "minerais de sang"

Pendant deux ans, ce journaliste a enquêté sur ce qu'il appelle les "minerais de sang". "Si vous regardez l'emplacement de ces groupes armés et l'emplacement des mines, vous verrez que les deux cartes coïncident. (...) Les états riverains sont partie prenante de ce conflit. Tous ces groupes armés ont une chose en commun : ils exploitent tous des minerais. Ce sont donc aussi des entrepreneurs", explique Christophe Boltanski. Aujourd'hui l'Europe, avec un quart du commerce mondial, est l'un des principaux marchés de ces minerais. Si bien que nos choix de consommateurs peuvent avoir une influence.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.