LA PHOTO. Centrafrique: les «péages» des groupes armés sur le fleuve Oubangui

Sur les 600 km du fleuve Oubangui qui longe le sud de la Centrafrique, les groupes armés ennemis, anti-balakas et Séléka, ont installé des postes de «péages» entre Bangui et Mobaye. Pirogues et baleinières, ces bateaux à fond plat qui transportent passagers et marchandises, doivent s'y arrêter et s'acquitter d'une taxe. Une véritable manne financière pour les milices qui tiennent le pays.