Cet article date de plus de deux ans.

Militaires tués : Macron a rappelé la nécessité de la mission

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Militaires tués : Macron a rappelé la nécessité de la mission
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

En duplex depuis les Invalides (Paris), Anne Bourse revient sur le discours d'Emmanuel Macron, qui comportait des messages politiques.

C'était une cérémonie pleine d'émotion mardi 14 mai aux Invalides (Paris). La France a rendu un hommage appuyé à Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, militaires tués en libérant des otages au Burkina Faso. À cette occasion, Emmanuel Macron a prononcé un discours. "Emmanuel Macron devait trouver les mots justes. Il n'avait pas pris la parole samedi lors de l'arrivée des otages", explique Anne Bourse en duplex depuis les Invalides.

"Emmanuel Macron a recadré les choses"

"La présence du chef de l'État avait même irrité samedi jusque dans les rangs de l'armée. Le président devait donc faire taire ces critiques et exprimer la reconnaissance de la France envers ces deux soldats d'élite morts au combat. Emmanuel Macron a recadré les choses, rappelant que la mission était nécessaire, que la France n'abandonne jamais ses enfants", raconte la journaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Otages français libérés au Burkina Faso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.