LA PHOTO. Les enfants et les bébés, ces autres victimes de Boko Haram

Une bonne partie du nord-est du Nigeria a été dévastée par les islamistes du groupe Boko Haram, dont les violences ont provoqué 20.000 morts et chassé plus de 2,6 millions de personnes en 7 ans. Selon un rapport de l'Unicef, près de 475.000 enfants dans la région du Lac Tchad vont souffrir de malnutrition aiguë sévère en 2016. A peu près 20.000 enfants sont séparés de leur famille.

est venue demander de l\'aide pour son enfant de 18 mois, pendant qu\'elle tente d\'allaiter son nourrisson. Le centre de Maiduguri, au Nigeria, ne désemplit pas. Ultime refuge pour ces femmes et leurs enfants déplacés, n\'ayant plus de toit pour les abriter, ni rien à manger. Les gémissements des petits, trop faibles pour pleurer, sont annonciateurs du pire. Un quart des enfants de ce centre ne survivront pas, malgré les soins prodigués.
est venue demander de l'aide pour son enfant de 18 mois, pendant qu'elle tente d'allaiter son nourrisson. Le centre de Maiduguri, au Nigeria, ne désemplit pas. Ultime refuge pour ces femmes et leurs enfants déplacés, n'ayant plus de toit pour les abriter, ni rien à manger. Les gémissements des petits, trop faibles pour pleurer, sont annonciateurs du pire. Un quart des enfants de ce centre ne survivront pas, malgré les soins prodigués. (Sunday Alamba/AP/SIPA - Septembre 2016)
Hassana Mohamed, une très jeune maman, est venue demander de l'aide pour son enfant de 18 mois, pendant qu'elle tente d'allaiter son nourrisson. Le centre de Maiduguri, au Nigeria, ne désemplit pas. Ultime refuge pour ces femmes et leurs enfants déplacés, n'ayant plus de toit pour les abriter, ni rien à manger. Les gémissements des petits, trop faibles pour pleurer, sont annonciateurs du pire. Un quart des enfants de ce centre ne survivront pas, malgré les soins prodigués.