LA PHOTO. Aux soldats du Commonwealth, la Grande-Bretagne reconnaissante

La Grande-Bretagne a colonisé nombre de pays à travers le monde au cours des siècles passés. La Première guerre mondiale (1914-1918), puis la seconde (1939-1945), ont été l'occasion de mobiliser des ressortissants de ces pays, qui pour beaucoup ont laissé leur vie sur les différents champs de bataille, en Europe et ailleurs. Le Nigeria a décidé de se souvenir.

Profitant de sa visite au Nigeria, le prince Charles a rendu hommage à tous les soldats du Commonwealth morts lors des deux conflits mondiaux aux côtés de la Grande-Bretagne. D\'autant que les tranchées de la guerre 14-18 n\'ont pas été l\'apanage de la seule Europe, puisqu\'il y en a eu aussi au Cameroun ou dans l\'actuelle Tanzanie. Un monument a été érigé en souvenir de ces soldats à Abuja, la capitale nigériane. Ce mémorial, qui se trouve au milieu du cimetière de l\'armée nigériane, rappelle les 947 Nigérians des transports fluviaux et des ingénieurs royaux décédés lors de la Première guerre mondiale dont les tombes ne pouvaient être entretenues. A côté, un deuxième monument, connu sous le nom de Mémorial du Nigeria, commémore les 1158 victimes nigérianes de la Seconde guerre mondiale dont les sépultures n\'étaient pas localisées ou ne pouvaient être entretenues. Mais aussi tous les autres ressortissants de pays africains du Commonwealth y sont évoqués et honorés. C\'est là que le Prince de Galles s\'est recueilli. Comme le tweete officiellement Clarence House, «cette année marque le 100e anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale et les membres de la famille royale rendent hommage aux habitants du Commonwealth qui ont sacrifié leur vie au cours d\'un conflit.»
Profitant de sa visite au Nigeria, le prince Charles a rendu hommage à tous les soldats du Commonwealth morts lors des deux conflits mondiaux aux côtés de la Grande-Bretagne. D'autant que les tranchées de la guerre 14-18 n'ont pas été l'apanage de la seule Europe, puisqu'il y en a eu aussi au Cameroun ou dans l'actuelle Tanzanie. Un monument a été érigé en souvenir de ces soldats à Abuja, la capitale nigériane. Ce mémorial, qui se trouve au milieu du cimetière de l'armée nigériane, rappelle les 947 Nigérians des transports fluviaux et des ingénieurs royaux décédés lors de la Première guerre mondiale dont les tombes ne pouvaient être entretenues. A côté, un deuxième monument, connu sous le nom de Mémorial du Nigeria, commémore les 1158 victimes nigérianes de la Seconde guerre mondiale dont les sépultures n'étaient pas localisées ou ne pouvaient être entretenues. Mais aussi tous les autres ressortissants de pays africains du Commonwealth y sont évoqués et honorés. C'est là que le Prince de Galles s'est recueilli. Comme le tweete officiellement Clarence House, «cette année marque le 100e anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale et les membres de la famille royale rendent hommage aux habitants du Commonwealth qui ont sacrifié leur vie au cours d'un conflit.» (PIUS UTOMI EKPEI / POOL / AFP)
Emotion et recueillement pour les soldats tombés sur le champ de bataille. Profitant de sa visite au Nigeria, le prince Charles a rendu hommage à tous les soldats du Commonwealth morts lors des deux conflits mondiaux aux côtés de la Grande-Bretagne. D'autant que les tranchées de la guerre 14-18 n'ont pas été l'apanage de la seule Europe, puisqu'il y en a eu aussi au Cameroun ou dans l'actuelle Tanzanie. Un monument a été érigé en souvenir de ces soldats à Abuja, la capitale nigériane. Ce mémorial, qui se trouve au milieu du cimetière de l'armée nigériane, rappelle les 947 Nigérians des transports fluviaux et des ingénieurs royaux décédés lors de la Première guerre mondiale dont les tombes ne pouvaient être entretenues. A côté, un deuxième monument, connu sous le nom de Mémorial du Nigeria, commémore les 1158 victimes nigérianes de la Seconde guerre mondiale dont les sépultures n'étaient pas localisées ou ne pouvaient être entretenues. Mais aussi tous les autres ressortissants de pays africains du Commonwealth y sont évoqués et honorés. C'est là que le Prince de Galles s'est recueilli. Comme le tweete officiellement Clarence House, «cette année marque le 100e anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale et les membres de la famille royale rendent hommage aux habitants du Commonwealth qui ont sacrifié leur vie au cours d'un conflit.»