Cet article date de plus de six ans.

Avant / après : des images satellite révèlent l'ampleur des attaques de Boko Haram au Nigeria

Amnesty International publie des documents après l'offensive lancée par les combattants islamistes le 3 janvier 2015. Prises à cinq jours d'écart, les photographies aériennes témoignent de la violence des destructions perpétrées. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

Il s'agit de "la plus grande et de la plus destructrice" des offensives menées par le groupe Boko Haram dans le nord-est du Nigeria. Selon Amnesty International, plus de 3 700 bâtiments ont été endommagés ou détruits par le feu dans les localités de Baga et de Doron Baga, situées dans l'Etat de Borno, sur les rives du lac Tchad. Des centaines de personnes, "voire plus", selon l'ONG, pourraient également avoir péri, et 20 000 ont dû fuir la région, ont indiqué des responsables locaux.

Ces villes et leurs alentours sont désormais sous contrôle du mouvement islamiste, et seuls les témoignages des réfugiés et les images satellite permettent de témoigner de l'ampleur des dégâts. Si la disparition de la végétation (en rouge sur les images) est la plus flagrante, on distingue clairement la destruction de nombreux bâtiments, habitations et commerces, qui ont été rasés.

Déplacez, à l'aide de votre souris, la barre qui se situe au centre de l'image et découvrez l'étendue des destructions.

before
after

Images satellite de Doron Baga prises le 2 janvier 2015 (gauche) et le 7 janvier 2015 (droite).

before
after

Images satellite de Baga prises le 2 janvier 2015 (gauche) et le 7 janvier 2015 (droite).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.