Nigeria. Des inondations font au moins 28 morts

De fortes précipitations ont frappé l'Etat du Plateau, au centre-est du pays le plus peuplé d'Afrique.

L\'Etat du plateau, dans le centre du Nigeria.
L'Etat du plateau, dans le centre du Nigeria. (GOOGLE MAPS)

AFRIQUE - Des inondations dues à des pluies diluviennes ont fait au moins 28 morts et un nombre non déterminé de disparus dans le centre du Nigeria, selon les autorités locales. 

"J'ai compté 28 corps et des personnes sont toujours portées disparues", a indiqué Kemi Nshe, un responsable local du district de Shendam, dans l'Etat du Plateau, au centre-est du pays. Il a ajouté que les précipitations, particulièrement soutenues dimanche, ont obligé près de 1 500 personnes à quitter leur domicile. 

102 morts l'an dernier

La montée des eaux a également provoqué d'importants dégâts. "De nombreux ponts ont été détruits, beaucoup de gens ont perdu leur maison", a déclaré Manasseh Panpe, un responsable de la Croix Rouge. Au Nigeria, la saison des pluies dure généralement de mars à septembre. 35 personnes sont mortes en juillet, et l'été dernier, 102 personnes étaient emportés par les eaux dans le sud-ouest du pays.

Le Nigeria est le pays le plus peuplé d'Afrique, avec 150 millions d'habitants. Ses principales villes sont surpeuplées, avec des infrastructures qui font cruellement défaut. Les systèmes d'évacuation des eaux, souvent mal entretenus, contribuent à augmenter les problèmes liés aux inondations. Au cours des dernières années, l'Afrique de l'Ouest a connu un accroissement des inondations, qui pourraient être  dus au changement climatique.