Niger : les Etats-Unis commencent à repositionner leurs troupes "par précaution"

Des effectifs doivent être transférés de la capitale, Niamey, vers une autre base située à Agadez.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Une entrée de la base militaire 101 à Niamey (Niger), le 15 juillet 2022. (BERTRAND GUAY / AFP)

Une "mesure de précaution". Les Etats-Unis ont annoncé jeudi 7 septembre avoir commencé à "repositionner" leurs troupes au Niger, où la situation reste très tendue depuis le renversement du président élu Mohamed Bazoum par l'armée. "Il n'y a pas de menace immédiate pour notre personnel ni de violence sur le terrain", a précisé la porte-parole du Pentagone, Sabrina Singh.

>> Coup d’État au Niger : vers un retrait des troupes françaises ?

Dans le détail, le département de la Défense "repositionne une partie de son personnel et de ses moyens" de la base aérienne 101, située en bordure de Niamey, la capitale, où cohabitent soldats américains et français. Ce transfert a lieu vers la base aérienne 201 d'Agadez, à plus de 400 km au nord-est. Le Pentagone a par ailleurs déclaré que "certains personnels non essentiels et sous-traitants" avaient quitté le pays il y a plusieurs semaines. Les Etats-Unis disposent de plus de 1 000 soldats stationnés au Niger, qui opéraient jusqu'à présent contre des groupes jihadistes actifs dans cette région.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.