Naufrage : 500 personnes pourraient avoir péri en Méditerranée

Plusieurs rescapés assurent qu'une embarcation a fait naufrage. Le bilan serait dramatique.

FRANCE 3

41 migrants venus de Somalie, d’Éthiopie et d’Égypte ont trouvé refuge à Kalamata, en Grèce. L'ONU s'inquiète de leur récit. Ils assurent qu'un terrible naufrage s'est produit en Méditerranée et qu'ils en sont les seuls rescapés. Abdul, un rescapé, raconte : "J'ai vu beaucoup d'amis et de familles qui criaient 'Aidez-nous, aidez-nous'. Ils appelaient à l'aide, mais personne ne pouvait les aider parce qu'à ce moment-là, chacun d'entre nous pensait à sauver sa propre vie".

Les passeurs auraient essayé de faire monter une quarantaine de migrants à bord d'un autre bateau plus grand. Cette seconde embarcation, déjà surchargée, aurait chaviré. Le nombre de victimes serait d'environ 500. "Avant ce naufrage, près de 767 personnes avaient déjà perdu la vie cette année en traversant ainsi la Méditerranée. (...) Cela nous rappelle à quel point il est nécessaire d'ouvrir une voie d'accès légale et sûre pour accéder à l'Europe", déclare à France 3 William Spindler, porte-parole du Haut-Commissariat aux réfugiés.

Une route très dangereuse

Depuis la fermeture des frontières dans les Balkans notamment, le flux migratoire à travers la Libye a sensiblement gonflé. La traversée vers la Sicile est très dangereuse. Selon Pierre Henry, directeur général de France terre d'asile, il y a eu en 2015 "plus de 4 000 morts" sur ces voies maritimes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants sont secourus par les garde-côtes italiens au large de la Sicile, le 11 avril 2016.
Des migrants sont secourus par les garde-côtes italiens au large de la Sicile, le 11 avril 2016. (REUTERS)