Séisme au Maroc : la France doit "mettre sa susceptibilité dans sa poche" estime l'ex-Premier ministre Dominique de Villepin

Publié
Article rédigé par franceinfo
Radio France
"Il faut mesurer cette relation si particulière qui existe entre la France et le Maroc. Ce n'est pas seulement 2 millions de Marocains ou de binationaux vivants en France, ce sont aussi 5 000 Français qui vivent là-bas et 4 millions de touristes chaque année", explique Dominique de Villepin.

Les relations sont "difficiles" entre Emmanuel Macron et le roi du Maroc Mohammed VI, a estimé lundi 11 septembre sur franceinfo Dominique de Villepin, ancien Premier ministre. "Nous n'avons jamais connu une accumulation de tensions aussi durables", a-t-il ajouté.

>> Séisme au Maroc : suivez le direct

Le Maroc, touché de plein fouet par un séisme dans la région de Marrakech, a autorisé officiellement l'aide de l'Espagne, de la Grande-Bretagne, du Qatar, et des Émirats arabes unis, mais pas celle de la France. "Nous devons faire preuve d'humilité", explique l'ancien diplomate. "Il est important pour la France de mettre son drapeau dans sa poche", a-t-il estimé.

La volonté de la part des autorités marocaines de faire l'impasse sur l'aide française peut s'expliquer par les tensions diplomatiques, mais pas seulement, selon lui. La décision d'accepter une aide étrangère relève d'un "argument technique" pour "garantir l'efficacité" de la planification des aides, explique-t-il. C'est "un argument très sérieux. Il faut planifier, organiser dans le temps pour s'assurer que tout cela sera efficace", justifie-t-il.

"Il faut se garder d'interprétations erronées"

Dominique de Villepin a appelé à "dépasser les susceptibilités qui pourraient s'exprimer. Il est important pour la France de mettre son drapeau dans sa poche, de mettre sa susceptibilité dans sa poche et de faire en sorte que l'aide française, puisse être acheminée par tous les moyens possibles et en particulier par des canaux privés ou par un canal européen", a-t-il déclaré.

L'ancien ministre a assuré que le roi du Maroc "sera au rendez-vous dans ce drame" que traverse son pays alors que des voix occidentales s'étonnent de son silence : "La monarchie chérifienne ne fonctionne pas comme un pays comme la France. Le roi est un homme extrêmement discret, ce qui ne veut pas dire qu'il n'est pas très présent au milieu de son peuple. Il faut bien se garder d'interprétations erronées sur ce qui se passe aujourd'hui au Maroc", dit-il.

Dominique de Villepin, né à Rabat, fait part de "sa profonde émotion" après le séisme qui a provoqué la mort d'au moins 2 100 personnes selon un bilan provisoire. "Il faut mesurer cette relation si particulière qui existe entre la France et le Maroc. Ce n'est pas seulement 2 millions de Marocains ou de binationaux vivants en France, ce sont aussi 5 000 Français qui vivent là-bas et 4 millions de touristes chaque année. C’est une émotion considérable", assure-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.