Cet article date de plus de cinq ans.

LA PHOTO. L'Amérique de Trump a ses murs, l'Europe aussi

L'Amérique de Trump n'est pas la seule à avoir ses murs. L'Europe contrôle ses frontières avec sa propre barrière, entre le Maroc et l'enclave espagnole de Ceuta, en terre d'Afrique. Mais cela ne suffit pas toujours. Plus de 850 migrants africains sont parvenus, en quatre jours, à pénétrer depuis le Maroc dans l'enclave espagnole en forçant la barrière frontalière.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'enclave de Ceuta constitue, avec celle de Melilla, la seule frontière terrestre entre le continent africain et l'Union européenne (UE). La surveillance y est exercée par l'Espagne et le Maroc. La barrière à la frontière de Ceuta a été construite par l'Espagne à partir de 2001. Elle fait 8 km de long, mesure 6m de haut et est dotée de capteurs électroniques. Si son franchissement se révèle difficile, son contrôle dépend beaucoup du bon vouloir du Maroc. Or, en ce moment, ce pays est dans des négociations difficiles avec l'Union européenne sur la circulation des produits agricoles. (FADEL SENNA / AFP  )
Barrière à la frontière de Ceuta L'enclave de Ceuta constitue, avec celle de Melilla, la seule frontière terrestre entre le continent africain et l'Union européenne (UE). La surveillance y est exercée par l'Espagne et le Maroc. La barrière à la frontière de Ceuta a été construite par l'Espagne à partir de 2001. Elle fait 8 km de long, mesure 6m de haut et est dotée de capteurs électroniques. Si son franchissement se révèle difficile, son contrôle dépend beaucoup du bon vouloir du Maroc. Or, en ce moment, ce pays est dans des négociations difficiles avec l'Union européenne sur la circulation des produits agricoles.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Maroc

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.