Covid-19 : le Maroc entame la vaccination des 12-17 ans

La campagne a été est lancée en prévision de la rentrée scolaire.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une infirmière marocaine dans un centre de vaccination Covid-19 près de la ville de Casablanca, le 9 août 2021.  (FADEL SENNA / AFP)

Le Maroc a débuté le 31 août 2021 une vaste campagne de vaccination anti-Covid pour les jeunes âgés de 12 à 17 ans. Elle vise à limiter la propagation du virus pour préparer dans les meilleures conditions la rentrée scolaire prévue le 7 septembre prochain. Le vaccin est vivement recommandé sans être obligatoire.

Plus trois millions d'élèves concernés

Quelque 400 centres de vaccination ont été installés dans des établissements scolaires à travers tout le Maroc. La campagne en cours concerne plus de trois millions d’élèves de l'enseignement public et privé ainsi que ceux des écoles des missions étrangères. Les jeunes âgés de 12 à 17 ans recevront les vaccins américain Pfizer-BioNtech et chinois Sinopharm "dont les essais internationaux ont prouvé leur efficacité et leur sécurité chez cette tranche d'âge", selon un communiqué officiel.

La vaccination pour les plus jeunes a été recommandée par le Comité scientifique en charge de la stratégie nationale de lutte anti-Covid. Une recrudescence des cas d’infection a été signalée parmi les adolescents, selon des sources gouvernementales.

Vaccination volontaire et facultative

La vaccination des adolescents est "volontaire" et "facultative". Les mineurs doivent avoir l'approbation des parents qui ont été appelés à accompagner leurs enfants dans ce processus. Cette démarche vise, selon les autorités marocaines, à limiter la propagation du virus et à assurer l’année scolaire dans les meilleures conditions.

Dans le contexte sanitaire actuel, le ministère marocain de l'Education prévoit cette année encore trois formules possibles aves des cours en présentiel, en ligne ou les deux en alternance.

En août dernier, le Maroc a connu une flambée des contaminations et décès liés au Covid-19. Depuis le début de la pandémie, le pays a déclaré plus de 866 000 cas dont 12 749 morts, selon les chiffres de l’Université américaine John Hopkins.

Le royaume mise sur sa campagne de vaccination pour juguler la pandémie. A ce jour, plus de 15 millions de personnes ont été totalement vaccinées, soit un peu plus de 40% de la population, selon les données de la Banque mondiale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Maroc

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.