Cet article date de plus de dix ans.

Vidéo Le président tchadien annonce la mort d'un chef d'Aqmi

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Lors d'un hommage à des soldats morts au combat au nord-Mali, Idriss Déby a annoncé vendredi la mort d'Abou Zeid, l'un des principaux chefs d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Idriss Déby a annoncé vendredi 1er mars la mort de l'Algérien Abou Zeid, l'un des principaux chefs d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) lors de combats au nord du Mali, une information qui n'a pas été confirmée par la France. "Le 22 février nous avons perdu nos soldats dans le massif des Ifoghas après avoir détruit la base des jihadistes. C'est la première fois qu'il y a eu un face-à-face avec les jihadistes. Nos soldats ont abattu deux chefs jihadistes dont Abou Zeid", a déclaré le président tchadien après un hommage solennel rendu à 26 soldats tchadiens morts dans ces combats.

Les soldats ont été décorés à titre posthume par le président Idriss Deby en présentation d'une représentation militaire française à N'Djaména, au cours d'une journée de deuil national hier vendredi. Environ 1 200 soldats français épaulés par 800 Tchadiens poursuivent une vaste traque pour déloger les islamistes de leur réduit des Ifoghas.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.