Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo L'impressionant arsenal des jihadistes au Mali

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Franck Genauzeau, Pierre-Guillaume Creignou, Karine Hannedouche - France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les militaires Français sont tombés sur des stocks d'obus et d'explosifs cachés dans les montagnes du nord du Mali.

Des roquettes par dizaines, de très grandes quantités d'obus et de bombes... L'amiral Guillaud, chef d'état-major des armés, a expliqué lundi 4 mars que les troupes françaises avaient découvert "plus d'une cinquantaine de caches dans des maisons, des hangars ou des grottes (...) plus d'une dizaine d'ateliers de fabrication y compris de bombes dans l'un des ateliers (...) vingt bombes artisanales en cours de fabrication simultanément", au cours de leur traque des jihadistes au Mali.

Il a également cité, comme autre exemple du "stade industriel" de cet arsenal, la découverte d'un bulldozer fait "pour creuser des tranchées et mettre les blindés pris aux forces armées maliennes ""Ceci montre que cela dépasse l'Adrar des Ifoghas, le Mali, même le Sahel, c'était expansionniste", a-t-il insisté. L'amiral a expliqué que les troupes Françaises avaient fait la jonction avec les Tchadiens hier, et continuaient à fouiller les différentes vallées de la région.

Ces déclarations font craindre le pire aux familles des otages français. Comme Pascale Robert, la mère de l'un d'entre eux rencontré par la rédaction de France 2, ils réclament l'arrêt des opérations militaires et l'ouverture d'un dialogue avec Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.