VIDEO. "Ils disaient 'Allahou Akbar, Allahou Akbar'" : des ex-otages de l’hôtel à Bamako témoignent

Neuf heures d'enfer et plus d'une vingtaine de morts : des personnes qui étaient dans l'hôtel ont raconté l'assaut des jihadistes.

ORTM TV MALIENNE

Les jihadistes d'Al Mourabitoune, un des groupes liés à Al Qaïda, ont revendiqué vendredi 20 novembre la prise d'otages qui s'est déroulée à l'hôtel Radisson Blu de Bamako, au Mali.

Après l'attaque et la prise d'otages, qui a duré près de neuf heures, le bilan est lourd : plus d'une vingtaine de morts. Des forces maliennes et étrangères, notamment françaises, sont itnervenues. Des personnes retenues dans l'hôtel ont raconté, à la sortie, l'enfer qu'ils ont vécu.

"Ils sont rentrés dans le hall , ils ont commencé à tirer"

Selon un témoin, ils ont d'abord tiré sur les agents de sécurité devant les barrières de l'hôtel, puis "ils sont rentrés dans le hall , ils ont commencé à tirer partout" raconte un homme. "Ils disaient Allahou Akbar, Allahou Akbar", poursuit-il.

Pour un autre ex-otage, les hommes armés étaient deux, "habillés en jean bleu avec une chemise bleue et une casquette". Les sources de sécurité maliennes ont ensuite fait état d'au moins 22 morts parmi les otages. Le ministère malien de la Sécurité intérieure avait parlé de "deux ou trois" assaillants.

Les membres des forces spéciales à l\'intérieur de l\'hôtel Radisson Blu à Bamako (Mali) le 20 Novembre 2015
Les membres des forces spéciales à l'intérieur de l'hôtel Radisson Blu à Bamako (Mali) le 20 Novembre 2015 (HABIBOU KOUYATE / AFP)