Attaque au Mali : la prise d'otages est terminée

Le bilan provisoire est de 18 morts après la prise d'otage de l'hôtel Radisson de Bamako (Mali) qui a eu lieu ce vendredi 20 novembre. France 3 fait le point depuis le Quai d'Orsay.

France 3

Ce vendredi 20 novembre, un hôtel de Bamako (Mali) a été attaqué par des assaillants. L'attaque a été suivie d'une prise d'otages, 18 morts sont à dénombrer. Le journaliste Hugues Huet fait le point depuis le Quai d'Orsay. "Aucun français ne figure parmi les victimes. Autre certitude, douze membres d'équipage d'Air France ont pu être exfiltrés sains et sauf en début d'après-midi. La compagnie aérienne a suspendu tous ses vols en direction de Bamako.

Communauté française 

Si on ne dénombre pas de français parmi les victimes, ce n'est pas le cas de la communauté francophone. "Il y a de nombreuses réunions ou manifestations à Bamako. Un Belge, député de la francophonie figure parmi la vingtaine de victimes. Enfin pour les Français résidant au Mali, les consignes sont strictes : ne pas sortir de chez soi, se mettre en accord avec l'ambassade et si besoin demander un rapatriement. Un avion en provenance de Paris avec à son nord une quarantaine de membres du GIGN vient d'ailleurs d'arriver à Bamako", souligne aussi le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les forces d\'interventions maliennes, le 20 novembre 2015 à proximité de l\'hôtel Radisson Blu à Bamako.
Les forces d'interventions maliennes, le 20 novembre 2015 à proximité de l'hôtel Radisson Blu à Bamako. (HABIBOU KOUYATE / AFP)