Attaque à Bamako : les autorités françaises conseillent à leurs ressortissants de ne pas sortir

Il n'y aurait aucune victime française à déplorer. France 2 fait le point sur la situation après la prise d'otage de 9 heures survenu ce vendredi à l'hôtel Radisson.

France 2

Ce vendredi 20 novembre, un hôtel de Bamako (Mali) a été attaqué par des terroristes. Une prise d'otage de 9 heures s'en est suivie. Le journaliste Laurent Desbonnets fait le point depuis le Quai d'Orsay où une cellule de crise a été mise en place. "Cette cellule de crise ne dénombre aucune victime française, ni blessés, ni décès. Selon un tout dernier décompte que l'on vient de me communiquer, plus d'une quinzaine de Français ont été sortis sains et saufs de cet hôtel. Ils sont ce sport en lieu sûr", explique le journaliste de France 2.

Équipage d'Air France

Parmi les Français présents dans cet hôtel, il y a deux salariés d'un grand groupe français d'électronique, également douze membres d'un équipage d'Air France. "Ils étaient tous ce matin dans l'hôtel lorsque les assaillants sont rentrés. Ils sont restés en contact permanent avec les autorités françaises et au bout de quelques heures, ils ont pu être exfiltrés", souligne aussi le journaliste. Le quai d'Orsay et l'ambassade de France recommandent aux 6 200 ressortissants français présents à Bamako de rester cette nuit enfermés chez eux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats maliens prennent position près de l\'hôtel Radisson, à Bamako (Mali), le 20 novembre 2015.
Des soldats maliens prennent position près de l'hôtel Radisson, à Bamako (Mali), le 20 novembre 2015. (SEBASTIEN RIEUSSEC / AFP)