Mali : l’armée française part de Tombouctou

Publié Mis à jour
Mali : l’armée française part de Tombouctou
FRANCEINFO
Article rédigé par
T. Franceschet - franceinfo
France Télévisions

Neuf ans après l’arrivée des soldats au Mali dans le cadre de la lutte contre les groupes djihadistes, les soldats français ont rendu la caserne de Tombouctou à l’armée malienne.

C’était un retrait programmé. Huit ans après avoir repris la ville de Tombouctou aux djihadistes, l’armée française quitte sa base locale. Comme un symbole, elle a remis la clé de celle-ci à l’armée malienne. Pourtant, ce départ n’est pas du goût de tous : "Je trouve que ce n’est pas le moment que l’armée française quitte Tombouctou", juge un guide qui travaillait pour l’armée française, estimant que "les gens ne savent pas comment cela va se passer après".

Une ville défigurée par les djihadistes

Avant l’arrivée des français en février 2013, la cité était défigurée par les djihadistes. Ces derniers avaient notamment détruit une dizaine de mausolées et brûlé 4000 manuscrits anciens. À l’occasion du déploiement militaire, le président de l’époque, François Hollande s’était rendu sur place et avait notamment déclaré : "La France est avec vous. La France est à vos côtés. La France est fière de vous". Il s’agit de la troisième base du pays à dire adieu aux soldats français. Dans cette zone du Sahel, il n’y aura plus que 3000 soldats français en 2022, contre 5100 en 2021.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.