Mali : la milice Wagner coupable de nombreuses exactions

Publié
Mali : la milice Wagner coupable de nombreuses exactions
Article rédigé par
N. Bertrand, H. Renaux, J. Barrère, T. Pham-Hung - franceinfo
France Télévisions
La milice russe Wagner, désormais bien installée au Mali, ne fait pas l'unanimité auprès de la population, où de nombreuses exactions ont été commises.

Cela fait un an, presque jour pour jour, que les premiers mercenaires de Wagner sont arrivés au Mali. Invités et payés par la junte au pouvoir, ils se sont discrètement installés sur plusieurs bases militaires du pays. Dans les rues de Bamako, personne n’ose parler face caméra, mais certains Maliens annoncent avoir été menacés ou arrêtés par les autorités pour avoir publiquement parlé de Wagner. 

470 civils tués dans un village

Un habitant explique tout de même que l'intervention militaire de la milice n’aurait pas aidé le pays. “Je ne vois pas l'intérêt que le Mali continue avec Wagner. On ne voit pas de changement. Les massacres sont nombreux”, révèle-t-il. Selon plusieurs associations de défense des droits de l’Homme, les miliciens se sont rendus coupables de plusieurs exactions dans l'État. La pire, à Moura, a vu 300 soldats de l’armée malienne, épaulés par des forces de Wagner, encercler le village et arrêter des habitants. 470 civils y auraient été tués. Certains mercenaires sont toujours sur place, malgré un départ important vers l’Ukraine. La milice aurait désormais des intérêts économiques au Mali, comme l'exploitation de mines d'or.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.