Cet article date de plus de sept ans.

Mali. Fabius propose de conserver une force permanente de 1 000 hommes

C'est ce que le ministre des Affaires étrangères a fait savoir, lors d'un déplacement à Bamako. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, participe à une conférence sur le Mali, le 19 mars 2013 à Lyon.  (ROBERT PRATTA / REUTERS)

En visite vendredi 5 avril au Mali, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a proposé de laisser dans ce pays de façon permanente une "force d'appui" française composée d'un millier d'hommes pour combattre le terrorisme. Elle "pourra être épaulée par d'autres forces dont nous disposons, par exemple au Tchad ou dans les pays voisins, de sorte que tout le travail que nous avons fait pour casser les terroristes ne soit pas détruit", a précisé le chef de la diplomatie.

Il a également rappelé le calendrier établi par Paris et Bamako, concernant le retrait du gros des forces françaises. D'ici juillet, les effectifs français de l'opération Serval devraient passer de 4 000 à 2 000 hommes.

Laurent Fabius a également insisté sur la nécessité de respecter le calendrier fixé pour la tenue d'élections législatives et présidentielle, prévues les 7 et 21 juillet. Beaucoup doutent que le gouvernement malien soit en mesure de procéder à des élections dans trois mois. "Nos partenaires maliens disent que c'est ce qu'ils veulent et c'est possible. L'objectif c'est juillet et tout est fait pour le respecter", a encore assuré le ministre, faisant état d'une amélioration de la situation. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.