"Ma petite maman..." : la première réaction du fils de Sophie Pétronin après sa libération

Sébastien Chadaud, le fils de Sophie Pétronin "n'y croyait plus". Sa mère, otage au Mali, a été libérée, jeudi 8 octobre.

Sébastien Chadaud, fils de Sophie Pétronin, à Bamako (Mali), le 6 octobre 2020.
Sébastien Chadaud, fils de Sophie Pétronin, à Bamako (Mali), le 6 octobre 2020. (MICHELE CATTANI / AFP)

Il n'arrive "pas encore à réaliser". C'est la première réaction de Sébastien Chadaud, fils de Sophie Pétronin, otage française au Mali, après l'annonce de sa libération. "Cela fait quatre ans que je dis que j'y crois. Je suis un grand menteur... Il y a un paquet de fois où je n'y croyais pasEt puis là, je n'y croyais plus !"

"Elle est dans l'avion. Il y a maintenant un paquet de probabilités qu'on se retrouve", confie-t-il à Kaourou Magassa, correspondant de franceinfo au Mali. "Ma petite maman, répète Sébastien Chadaud, envahi par l'émotion. Je ne veux que ça : la prendre et l'emmener. Et m'occuper d'elle..."

Mardi 6 octobre, le fils de l'otage française avait pris un vol via Paris pour Bamako, après l'annonce de la libération d'une trentaine de jihadistes au Mali. Ce qui avait alors renforcé les conjectures sur une libération possible de l'humanitaire française.

Dernière otage française dans le monde

Sophie Pétronin, 75 ans aujourd'hui, avait été enlevée le 24 décembre 2016 par des hommes armés à Gao (nord du Mali), où elle vivait et dirigeait depuis des années une organisation d'aide à l'enfance. En outre, deux otages italiens ainsi que Soumaïla Cissé, figure politique malienne, ont été libérés, a annoncé le gouvernement malien.

La présidence de la République a exprimé son "immense soulagement" dans un communiqué, sans préciser quand a eu lieu cette libération.